Une faisanderie sous volière photovoltaïque

7 mars 2022 - Justine Bonnery

Pascal Tarisse est éleveur de gibier (faisans et perdreaux) à l’EARL La faisanderie des Bournizeaux à Loubes-Bernac dans le Lot-et-Garonne depuis 1998. En 2017, il a accepté de transformer sa faisanderie sous une volière photovoltaïque avec l’entreprise productrice d’énergie verte Technique Solaire. Les travaux se sont terminés en juin 2021.

« En 2017, l’entreprise Technique solaire m’a proposé ce projet et j’ai de suite dit oui sans réfléchir », rembobine Pascal Tarisse. Cet éleveur de 47 ans s’est lancé dans l’élevage de faisans et de perdreaux en 1998 par passion pour la chasse, un loisir partagé avec son père, associé dans l’entreprise depuis 2002.

Depuis juin 2021, les anciennes volières en filets de Pascal ont été remplacées par les volières photovoltaïques de 5.5 mètres de haut sur 150 mètres de long, où les 18 000 faisans peuvent à leur guise alterner entre ombre et soleil.

« J’ai installé moi-même les filets, ce sont des nappes de 21 par 100, des mailles de 50 et un fil de 1.5.  La hauteur de la volière change énormément, notamment pour l’envol de l’oiseau. Plus il prendra d’envol, mieux ce sera pour la chasse et pour qu’il se défende davantage. D’ailleurs, les chasseurs le remarquent, ils me disent que mes faisans se défendent ! Ils arrivent à en prélever qu’à peine 30 ou 40% chaque fois, et il y en a qui ne les voient même pas du tout parce qu’ils s’en vont très loin. Il y a des chasseurs qui veulent remplir leur gibecière, puis il y en a d’autres qui aiment bien que l’oiseau se défende. »

Outre les changements sur l’envol du gibier, l’amélioration du confort des salariés est un des points positifs de cette installation. « Avec les anciennes volières, on était toujours baissés, recroquevillés parce qu’il fallait passer en dessous. On devait y aller avec un tracteur sans cabine même quand il pleuvait. Maintenant, on est à hauteur à tous les niveaux ! On peut rentrer avec le tracteur pour travailler, on peut nourrir à l’abri. »

Plus d’information dans le magazine de Filières Avicoles de janvier-février 2022
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois