Systèmes de traitement de l’eau : avantages et inconvénients

23 octobre 2020 - Filières Avicoles

Électrolyse, cuve contact, pompe à injection… quelle solution choisir pour le traitement de l’eau ? Le point avec Éric Chataigner, vétérinaire avicole pour Chêne Vert Conseil.

Il existe différentes solutions de traitement de l’eau. Quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Sur le terrain, je constate de plus en plus une simplification du matériel de traitement de l’eau. Or, pour traiter l’eau de manière efficace, il y a des points incontournables dans l’installation : celle-ci qui doit contenir un réservoir d’une solution mère du biocide qui va injecter le produit au moyen d’une pompe à injection adaptée au biocide (pompe à chlore ou pompe à peroxyde) dans un gros réservoir. Ce dernier va permettre d’obtenir un temps de contact suffisant pour stériliser l’eau, mais surtout pour homogénéiser la concentration du biocide dans l’eau.

A contrario, dans les systèmes sans cuve de contact, la pompe va injecter 1 ml de biocide tout les litres d’eau dans la canalisation, ce qui revient à injecter un petit bouchon de biocide, tous les 1,5 à 2 mètres de canalisation. On a donc un produit réparti en pointillé avec des longueurs d’eau sans une goutte de chlore, puisque le tout ne se mélange pas forcément très bien. La résultante, c’est qu’on n’aura pas un traitement d’eau constant et les biofilms pourront donc se développer malgré le traitement. La cuve contact est donc fondamentale pour parvenir à une concentration homogène, quel que soit le biocide utilisé.

On constate aussi parfois des pompes à injection qui prélèvent le biocide directement dans le bidon du fabricant, souvent vendue avec un très gros conditionnement. Mais une fois le bidon ouvert, une partie du produit s’évapore. Et au bout d’un certain temps, vous n’injecterez plus du biocide, mais quasiment de l’eau.

Afin d’être sûr d’injecter un biocide actif dans les canalisations, la solution mère doit être renouvelée au maximum toutes les trois semaines. Pour faciliter la logistique, on conseille de renouveler la solution mère tous les quinze jours voire toutes les semaines.

Que pensez-vous des solutions par électrolyse ?

Les solutions par électrolyse sont globalement très efficaces. Elles parviennent à s’affranchir de l’utilisation d’une cuve contact en compensant par une très forte concentration en chlore.

En effet, plus le biocide est concentré, plus la vitesse de dégradation des bactéries est élevée. Le problème de l’homogénéisation du mélange est donc en partie compensé par ce très fort taux de chlore. D’ailleurs, les analyses réalisées dans les canalisations où l’eau est traitée avec ce type de système montrent relativement peu de biofilms. Par contre ce sont des systèmes difficiles à régler donc difficile à utiliser dans la pratique. La qualité de l’eau peut s’en trouver perturbée.

Cette concentration importante de chlore peut-elle représenter un risque sur la santé des animaux ?

Ce sont des interrogations que nous avons sur le terrain. Ces systèmes peuvent parfois être difficiles à utiliser pour les éleveurs et les erreurs d’utilisation sont relativement préjudiciables à la santé des animaux. On a pu mettre en évidence des lésions de brûlures sur les langues des volailles liées à l’utilisation d’un système à électrolyse qui fonctionnait à un niveau trop élevé. Le problème est donc de travailler avec le bon dosage.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois