Rongeurs : Comment maîtriser leur population en élevage ?

5 octobre 2020 - Filières Avicoles

Souris, rat gris, rat noir… Comment éviter leur installation en élevage, et que faire lorsqu’ils sont présents ? Les conseils de Pascal Nicolas responsable technique de Farago Bretagne (groupe GDS Bretagne).

Quel constat faites-vous concernant la présence de rongeurs sur le terrain ?

Les rongeurs contre lesquels nous luttons sont essentiellement la souris et les rats (Rat gris/surmulot et Rat Noir).

Ces rongeurs peuvent se retrouver dans la totalité des exploitations, en quantité plus ou moins importante. Néanmoins, on observe des différences de situation entre les exploitations, compte tenu de l’environnement, des bâtiments, des pratiques, de l’organisation du travail sur la ferme, etc.

A partir de quand faut-il s’inquiéter de la présence de rongeurs, est-ce à la vue du premier spécimen ?

Je dirais qu’il faut s’emparer de ce sujet avant même d’avoir vu le premier rongeur ! Car si vous voyez un rongeur de jour, c’est qu’il y en a d’autres déjà installés. D’ailleurs, on voit plus facilement leurs traces et leurs dégâts (déjections, grignotage des matériaux et des aliments, traces de pas sur les circuits électriques/réseaux d’alimentation) que les animaux eux-mêmes !

Dans 100% des situations, dès que la présence de rongeurs est constatée, il ne faut pas les laisser s’installer et mettre en œuvre des méthodes de prévention, et des produits ou mécanismes de mise à mort.

Pouvez-vous rappeler quels sont les risques sanitaires liés à la présence de rongeurs ?

Les rongeurs peuvent être porteurs et vecteurs de nombreuses maladies. On pense notamment à la Salmonellose et la Leptospirose, transmises via les déjections/urines des rongeurs ayant contaminé l’eau de boisson ou l’aliment des animaux d’élevage. Ces maladies sont très impactantes pour leur santé avec des conséquences économiques pouvant être très importantes.

Quelles solutions de prévention préconisez-vous ?

La prévention commence par maintenir l’environnement du site en très bon état de rangement et de propreté et donc le moins « hospitalier » possible pour les rongeurs. Il peut sembler évident qu’il ne faut pas laisser d’alimentation à leur portée.

La meilleure des préventions reste malgré tout le maintien d’un système de lutte efficace en permanence mais compte tenu de ce qui a été dit précédemment chaque situation d’élevage nécessite une solution parfaitement adaptée à ses caractéristiques et aux rongeurs rencontrés.

Quelles solutions de dératisation existent ?

La solution donnant le plus de résultats actuellement reste l’utilisation de produits Rodenticides, dont le principe de fonctionnement est l’ingestion par le rongeur d’anticoagulant entraînant une mortalité à partir de 4/5 jours après le début de la consommation.

Il existe néanmoins d’autres méthodes, comme le piégeage mécanique, qui peuvent être utilisées, mais restent des solutions ponctuelles. Elles sont difficilement généralisables sur un site, du fait du suivi nécessaire à mettre en place qui reste très chronophage.

Est-il nécessaire de faire appel à un intervenant extérieur pour gérer la dératisation d’une exploitation ?

Il est bien sûr toujours possible de réaliser soi-même la dératisation/désourisation de ses bâtiments.

Mais cela reste un métier très technique qui nécessite d’identifier avec précision les rongeurs présents, d’en estimer la population puis de choisir la bonne méthode de lutte en choisissant le produit le plus adapté (support + matière active). Mais ce n’est pas tout, il faut surtout savoir où poser les postes d’appâtage et en assurer le suivi de façon régulière. L’enregistrement des actions et la réalisation d’un plan  sont des atouts précieux….

Les éleveurs nous le disent, « chacun son métier », « je n’ai pas le temps de le faire rigoureusement»… Faire appel à un prestataire professionnel, spécialisé, compétent, efficace car équipé des matériels/produits adaptés reste donc la meilleure des garanties pour une situation bien maîtrisée durablement en élevage.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois