Reconnaître les dangers chimiques

20 avril 2020 - Maëva Jégou

Produits phytosanitaires, mais aussi gaz d’échappement, essence, solvants, désinfectants, produits vétérinaires, amiante, fibressont autant de produits chimiques auxquels les éleveurs peuvent être exposés. Mieux les reconnaître, c’est mieux prévenir les risques.

Il est primordial pour l’éleveur de connaître les neuf nouveaux pictogrammes de danger afin de pouvoir les identifier. Ils sont classés en trois grandes catégories « dangers physiques : j’explose, je flambe, je fais flamber, je suis sous pression, je ronge ; dangers pour la santé : je ronge, je tue, j’altère la santé, je nuis gravement à la santé, et les dangers pour l’environnement : je pollue », détaille Gildas Griveau, conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA d’Armorique. Par ailleurs une fiche de données de sécurité est obligatoire pour toute substance ou produit dangereux. Elle est obligatoirement délivrée par le fournisseur au moment de la première livraison et après chaque actualisation.

Les produits pénètrent dans le corps par trois voies principales : « la voie conjonctivale, respiratoire et cutanéo-muqueuse », précise-t-il. Quelle que soit la voie de pénétration dans l’organisme, ces produits sont transportés par le sang, sont transformés par le foie, les reins, « tous les organes peuvent être atteints », déplore-t-il. De plus, il ne faut pas négliger l’irritation qui est « la porte d’entrée à l’allergie », prévient-il. Pour cela, il préconise d’éviter tout contact inutile avec un produit dangereux et surtout le port d’équipement adéquat, car « bien souvent l’allergie, irréversible, implique un abandon de la profession »

Il conseille également d’éviter de se ronger les ongles et le port de bijoux, pouvant être des facteurs aggravants. 

Afin de prévenir les risques et d’éviter au maximum les contaminations, il conseille de se poser les questions suivantes :

  • Est-il possible de faire autrement ?
  • Existe-t-il un produit moins dangereux ?
  • Quelles sont les tâches exposantes ?
  • Quel matériel utilisez-vous ? Est-il adapté, en bon état, si le matériel tombe en panne comment faites-vous ?
  • Lors de l’utilisation de produits chimiques, comment organisez-vous vos travaux ?

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois