Poulettes bio : des adaptations impossibles pour de nombreux élevages

11 juillet 2021 - Filières Avicoles

Au 1er janvier prochain, la législation change pour les élevages de poulettes bio. Plusieurs contraintes viennent bousculer les modes de production, dont certaines très compliquées à mettre en place. Les précisions de Gilles Guillaume, animateur de la filière œufs à l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne

Quelles nouvelles contraintes pèsent sur l’amont de la filière avec les changements de législation en bio ?

La réglementation bio a évolué et à partir du 1er janvier 2022, l’élevage des poulettes devra se faire avec parcours. L’autre changement important concerne l’alimentation qui doit être 100 % bio.

Quelles sont les conséquences pour la filière ?

Les poulettes avec parcours n’existent pas en France. L’adaptation va être compliquée à mettre en place. La plupart des bâtiments existants ne pourront plus faire du bio, car dans la plupart des cas, ils n’ont pas de terrain accessible à proximité. Ils devront sans doute se tourner vers les filières Label ou au sol. Et on va devoir trouver de nouveaux élevages de poulettes pour le bio.

Ces changements vont générer une hausse du prix de production des œufs bio, qui s’ajoutera à l’explosion des cours des matières premières que l’on connaît actuellement. Pour l’instant, ce sont les centres de conditionnement qui absorbent cette hausse, car ils ne parviennent pas encore à le répercuter sur la grande distribution. Mais ils ne pourront pas tenir encore longtemps.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois