Poules : des conseils pour réussir les longues carrières

26 mars 2020 - Emeline Vienot

Le poids et le taux d’homogénéité des poulettes au transfert sont des éléments déterminants pour connaître une fin de carrière honorable en ponte, notamment sur la phase 70-90 semaines.

De bonnes conditions d’élevage sont des conditions sine qua non pour répondre aux objectifs de poids et de taux d’homogénéité, et notamment les conditions de ventilation au démarrage (taux de CO2 inférieur à 3000 ppm) qui vont permettre un bon développement du système cardio-vasculaire et donc favoriser les carrières longues.

Une température d’eau de boisson trop élevée (33°C) aura pour effet de diminuer l’ingéré hydrique avec risque de déshydratation, et de réduire le potentiel de croissance. Des systèmes de purges automatiques doivent être mis en place, recommande la firme-services Provimi. Cette dernière met également en garde contre le risque de souillure de l’eau avec les systèmes de perchage positionnés au-dessus des lignes d’abreuvement.

Il est aussi préconisé d’amener l’aliment au plus près des animaux les 24 premières heures suivant l’arrivée des poussins (mise en place de bandes de papier) afin d’optimiser l’ingéré. Concernant l’aliment démarrage distribué les 15 premiers jours, une présentation miettes apparaît préférable à une présentation farine à la fois pour le poids, la croissance du bréchet et la production d’œufs.

Plus d'informations prochainement dans Filières Avicoles

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois