Nouvelle alternative à l’utilisation d’antibiotiques

6 mars 2020 - Maëva Jégou

Transitions alimentaires, changement de température, transport, vaccination, antibiothérapie, pression bactérienne, parasitisme… sont autant de facteurs de risque pouvant entrainer des dysbioses, porte ouverte à de nombreuses pathologies.

Les dysbioses peuvent être gérées par l’utilisation de « probiotiques, micro-organismes vivants exogènes en transit qui peuvent avoir transitoirement une influence sur la flore commensale et sur le système immunitaire. Et aussi de prébiotiques, ingrédients alimentaires non digestibles, qui stimulent sélectivement la croissance et/ou l’activité de bactéries commensales » rappelle Isabelle Delporte, P-dg chez Original Process.

Désormais une autre voie est proposée : les Probioactifap®, produits lacto-fermentés (technologie exclusive FAP®), qui selon elle, sont différents des probiotiques car ils renforcent et restaurent le microbiote propre à chaque individu et tout au long du tractus digestif, « plus qu’un prébiotique, ils stimulent le développement et l’activité de toutes les bactéries bénéfiques au détriment des pathogènes et contiennent des postbiotiques qui sont des métabolites produits par les micro-organismes qui ont une activité biologique sur l’hôte, afin de renforcer les effets sur la paroi digestive », explique-t-elle.

Les produits Probioactifap s’intégrent dans les programmes de prévention et traitements vétérinaires ainsi que les programmes alimentaires dans le but de contribuer à l’utilisation raisonnée des antibiotiques et au bien-être animal, via la santé du microbiote. 

Plus d'informations dans le numéro d'avril de Filières Avicoles

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois