Nourrir les poules en fonction du poids corporel

26 octobre 2021 - Emeline Vienot

Penser l'alimentation en fonction du poids et de l'uniformité du lot, c'est ce que préconisent les nutritionnistes chez Lohmann.

« Il ne faut pas stimuler les poulettes pendant la phase d’élevage avant 1,4 kg pour les souches rousses et 1,3 kg pour les souches blanches. La variation d’intensité lumineuse entre l’élevage de poulettes et l’élevage de poules pondeuses ne doit pas excéder 10 % », indique Robert Pottgüter, nutritionniste chez Lohmann. Il rappelle par ailleurs que la croissance se poursuit après le transfert des poules, il faut donc veiller à apporter une alimentation de qualité et adaptée aux besoins des poules afin d’assurer un bon ingéré alimentaire et une bonne digestion.

« Les poussins d’un jour et les poulettes ont des besoins nutritifs différents, satisfaire ces besoins passe par une variété de nutriments », explique-t-il. « Le management alimentaire continue à être réfléchi en fonction de l’âge et du coût de l’aliment alors qu’il devrait être raisonné en fonction du poids corporel et de l’uniformité du lot », renchérit Mohammed Chairi, manager sur la zone Afrique et Moyen-Orient.

Plus d'informations prochainement dans Filières avicoles
ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne