Malchow/FLI

Les plateformes surélevées à l’étude en poulet

5 avril 2021 - Emeline Vienot

Les résultats de nombreux travaux de recherche menés sur la thématique du bien-être animal ont été présentés lors du dernier salon virtuel EuroTier, notamment concernant l’enrichissement du milieu.

L’enrichissement du milieu « vise l’expression de certains comportements spécifiques et doit être pertinent sur le plan biologique. Si les aspects économique (performances) et pratique (facilité de mise en place et de nettoyage) doivent être pris en compte, ils ne sont pas prioritaires », précise Jerine van der Eigh (Université de Wageningen). Ainsi, une dégradation de l’indice de consommation peut être observée en lien avec l’utilisation de balles de luzerne ou/et une augmentation de l’activité.

A noter que certains dispositifs testés présentent des risques de blessure pour l’animal. « Les poulets à croissance rapide ont plus de difficultés à utiliser les perchoirs au-delà d’un certain âge en raison de leur conformation », indique-t-elle.

Dans le cadre du projet « Healthy livestock » dont la finalité est de réduire l'utilisation des antibiotiques en productions avicole et porcine par l'amélioration du bien-être et de la santé des animaux, le Dr. Julia Malchow de l'institut de recherche allemand Friedrich-Loeffler (FLI) a étudié l'impact de structures surélevées en élevage de poulets de chair. 

Différents concepts de matériel ont été testés mais « les poulets ont tendance à préférer les plates-formes grillagées aux perchoirs (86 % contre 79 %) », affirme-t-elle. Ces dernières permettent d'assouvir les comportements naturels d'exploration, de perchage et de repos des poulets de chair. 

L'ajout de plates-formes combiné à une litière sèche stimule la mobilité des animaux avec un effet bénéfique sur la santé des pattes et des coussinets, a-t-elle observé. L'état de propreté du plumage et l'état de santé des pattes (pododermatites, brûlures du tarse) étaient meilleurs dans les bâtiments équipés de plates-formes surélevées par rapport à ceux équipés de perchoirs, et la mortalité inférieure (2,9 % contre 3,5 %).

Le poids et le niveau d'activité des poulets sont deux indicateurs qui permettent de détecter précocement les problèmes de santé selon elle. « La mise en place de plates-formes surélevées avec système de pesage intégré permet à la fois d'améliorer les conditions d'élevage des poulets de chair et d'identifier très vite un problème sanitaire afin d'intervenir rapidement », conclut la chercheuse.

Plus d'informations dans le numéro de mai de Filières Avicoles
Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois