Les opposants sont à l'affût

18 juillet 2021 - Mathilde Brion

Comme l’a rappelé Philippe Lapie, récemment arrivé comme responsable de ce plan de développement de Duc, les éleveurs souhaitant construire un bâtiment doivent plus que jamais être attentifs au contexte environnemental. En effet, la multiplication des recours déposés par des militants en tout genre complique de plus en plus le lancement de nouveaux projets.

Pour éviter ce genre d’incidents, Philippe Lapie conseille déjà de faire preuve d’une extrême rigueur dans l’application des normes d’urbanisme et écologiques car la moindre erreur, aussi infime soit-elle, peut retarder voire invalider un permis de construire. Mais l’acceptation du projet passe aussi par une communication transparente avec les riverains afin de casser les préjugés sur l’élevage. Si obtenir le soutien d’une municipalité est déjà une étape importante, ce n’est actuellement plus suffisant pour convaincre la population. Philippe Lapie conseille d’anticiper les interrogations de chacun et de rester à l’écoute en faisant preuve de pédagogie. Pour y parvenir, il recommande de s’entourer des équipes techniques et commerciales. Il ne faut pas perdre de vue qu’un projet bien accepté a nettement plus de chance de réussir.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois