Le robot avicole de Tibot technologies testé par Hubbard

19 octobre 2020 - Emeline Vienot

Testé par Hubbard, le robot avicole lancé par Tibot Technologies permet d’augmenter l’activité de cochage de 30 % et le taux de fertilité de 5 points.

Tibot Technologies, start-up rennaise spécialisée dans la robotique avicole, a été sollicitée par l’équipe Innovation Appliquée de l’entreprise Hubbard afin de mener une étude sur l’impact de son robot Spoutnic sur le comportement de cochage et la fertilité des volailles. A l’issue de plus de 65 heures d’observations, les premières conclusions sont établies. En seulement 2 semaines consécutives d’utilisation en fin de lot, l’activité de cochage a augmenté de 30% avec un effet améliorateur jusqu’à 5 points du taux de fertilité.

 « La présence du robot dans le bâtiment permet de maintenir un bon niveau d’activité des poules et des coqs ce qui génère un nombre de tentatives de cochage plus élevé notamment dans les 2 heures avant l’extinction de la lumière. Cela est d’autant plus intéressant puisque la bibliographie montre que la poule a besoin d’être cochée plus souvent après 45 semaines d’âge », déclare Mathieu Lardière, responsable technique Europe Moyen-Orient Afrique et responsable Équipe Innovation Appliquée chez Hubbard

« Durant ces différents essais, plus de 4000 tentatives de cochage ont pu être enregistrées. Il a été mis en évidence une corrélation élevée entre le nombre de tentatives de cochages et la fertilité d’un lot. Le robot Spoutnic nous a aidés à garder nos animaux actifs durant les dernières heures de la journée, moment durant lequel la présence humaine peut être limitée », constate Mathieu Lardière.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois