Le dossier de l’amiante sur la table

13 décembre 2021 - Emeline Vienot

« On s’est emparé du dossier de l’amiante il y a 4-5 ans, le préfet du Morbihan s’en préoccupe également, on ne met pas le sujet sous le tapis », a rassuré Christian Nicolas (Chambre d’agriculture) à l’occasion de la journée régionale avicole organisée le 30 novembre par les Chambres d’agriculture de Bretagne. « C’est un enjeu très fort pour la transmission et la rénovation des bâtiments », ajoute-t-il.

Toute intervention sur un bâtiment d’élevage contenant de l’amiante doit être faite par quelqu’un de formé et protégé de manière adéquate, y compris lors du transport de matériaux amiantés. Sachant que « le risque de santé lié à l’amiante n’est pas dû à une répétition de l’exposition, mais qu’il est avéré dès la première exposition, les poumons ne pouvant rejeter les fibres inhalées », explique Charlotte Quénard (CRAB-Service environnement).

Confier le désamiantage de son bâtiment à une entreprise habilitée coûte plus ou moins cher selon l’entreprise et la complexité du chantier, « cela va du simple au double : de 40-50 €/m2 pour une intervention basique jusqu’à 100 €/m2 », rapporte Christian Nicolas (Chambre d’agriculture). Intervenir par l’extérieur du bâtiment est relativement facile, mais lorsqu’il s’agit des parois verticales, c’est plus compliqué, détaille-il. Il faut prévoir un sas en décompression, mettre en place un bâchage et un piégeage des poussières, et réaliser une analyse pour connaitre l’empoussièrement avant reprise du chantier par les autres intervenants.

Face à l’option qui serait de poser des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments avec toiture amiantée, le conseiller prévient : « Les bâtiments concernés ne respectent pas forcément le DTU, et généralement aucune étude de charge n’a été effectuée, ce qui peut poser problème en termes d’assurances… Cela nécessite généralement une étude de charge, un renforcement de la charpente, sans parler des contraintes par rapport au transformateur, à la proximité des lignes. Il faut faire une simulation afin d’étudier le retour sur investissement de l’opération », préconise-t-il. 

Plus d’informations prochainement dans Filières Avicoles
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois