Lavage des œufs à couver : attention au risque de contamination

18 mars 2021 - Filières Avicoles

Le lavage des œufs à couver peut être une solution pour éliminer la présence de fientes sur les coquilles, mais s’il n’est pas correctement maîtrisé, il présente aussi un risque de contamination. Les explications d’Émilie Merigoux, vétérinaire au sein du groupe Cristal.

Comment les couvoirs s’assurent-ils de la qualité des œufs ?

En élevage, les œufs sont déjà identifiés, triés et nettoyés si nécessaire. Au couvoir, des contrôles qualité peuvent être réalisés pour identifier des anomalies éventuelles et faire remonter les informations aux éleveurs. On observe notamment la propreté et la qualité de la coquille, l’homogénéité des œufs, la présence de microfélures, etc. Des contrôles bactériologiques peuvent également être réalisés.

Quels sont les problèmes fréquents ?

Les œufs sales comme par exemple les œufs pondus hors nids avec présence de fientes sur la coquille présentent un risque de contamination plus important pour le poussin. Il peut y avoir des passages de bactéries via les pores présents dans la coquille. Pendant l’incubation, la montée en température favorise le développement des bactéries à la surface et dans l’oeuf. Les œufs fortement contaminés peuvent alors exploser, créant un aérosol de germes avec un vrai risque de contamination pour les autres œufs ou les poussins présents autour.

Le lavage des œufs sales est une étape délicate. Il existe des machines à laver les œufs, qui permettent de limiter la présence de fiente sur les coquilles. Mais ce processus peut aussi altérer la cuticule qui est la couche protectrice de l’œuf, avec un risque  de contamination interne de l’œuf plus important. On peut se rendre compte de ce phénomène en coulant une gélose dans l’œuf vidé de son contenu et mettre en évidence les bactéries rentrées dans la coquille via un indicateur coloré.

Quels conseils donneriez-vous pour améliorer le lavage des œufs ?

La température de l’eau, la quantité et le type de détergent doivent être bien respectés. Les œufs ne doivent pas rester trop longtemps dans la machine une fois qu’elle a fini son cycle, car cela peut entrainer un phénomène de trempage au niveau de la pointe des œufs avec un risque de recontamination. La machine doit être propre et entretenue entre les cycles.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois