L'apport de calcium, un vrai plus!

3 avril 2020 - Cécile Agusti

Une complémentation calcique permet en de lutter contre le problème majeur des volières que constituent les fractures du bréchet. «On s’est toujours intéressé au calcium pour la coquille, mais ça fonctionne également pour le bréchet!», souligne Maxime Quentin de Wisium France.

En France, 3 millions de poules pondeuses sont élevées en volières. «Ce chiffre est en constante évolution, note Maxime Quentin de Wisium France. Une évolution rapide».

Par rapport aux cages, ces structures métalliques à étages permettent un respect des comportements innés et du rythme des animaux. Mais si les performances de ponte sont globalement équivalentes dans les deux types de logements, l’indice de consommation est souvent plus élevé en volière.

De même, les risques de mortalité, de picage et de fracture du bréchet augmentent. L’alimentation des animaux peut avoir un impact positif sur leur bien-être. «Les apports doivent couvrir tous leurs besoins: métabolisme de base, thermorégulation, immunité, activité physique, croissance, ponte, calibre». 

Maintenir le poids vif seul consomme 80% des besoins énergétiques. Mais ces besoins varient en fonction de la température extérieure et de l’état physique des animaux. «Ainsi, quand la température extérieure passe de 21 à 11°C, la consommation augmente de 7 % à 100 % d’emplumement mais de 15 % à 0 % d’emplumement. En conséquence, saisonnaliser les apports énergétiques est efficace voire nécessaire». 

Une complémentation calcique permet en outre de lutter contre le problème majeur des volières que constituent les fractures du bréchet. «On s’est toujours intéressé au calcium pour la coquille, mais ça fonctionne également pour le bréchet!»

À condition toutefois de le proposer au bon moment. «La disponibilité du calcium est cruciale pour les poules entre 15h et 8h. Le calcium apporté le matin ne sert à rien. En revanche, les poules en conservent 80% quand il est distribué l’après-midi. Mettre du calcium au sol pour qu’elles le consomment quand elles en ont besoin est un vrai plus». 

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois