Gestion du travail à la SCEA des Ovalis

12 février 2021 - Emeline Vienot

L’automatisation a été poussée au maximum dans le bâtiment de poules pondeuses plein air de la SCEA des Ovalis à Lenharrée dans la Marne, permettant de contrôler aussi bien les principaux paramètres de la volière que la prise en charge de la production, ce qui permet à une seule personne de gérer un élevage de 40 000 poules plein air.

En revanche pour le lavage et les enlèvements, Guillaume Foy fait appel à du renfort ! 30 personnes étaient présentes pour le premier enlèvement, parmi lesquelles 16 faisaient partie de l’équipe de ramassage, les 14 autres étaient des membres de la famille et des voisins. « On l’a fait en deux fois, 3 heures le premier soir, 5 heures le second, mais cela complique les choses ! La prochaine fois, on fera tout en une seule fois quitte à faire venir plus de monde », commente Guillaume.

Pour le nettoyage aussi, l’éleveur a fait appel à de la main d’œuvre extérieure, mobilisant deux équipes de deux personnes pendant 10 jours. « La première fois, on a opté pour un nettoyage à l’eau, mais on ne le refera pas sauf gros problème sanitaire, c’est trop d’éclaboussures au niveau des tapis à fientes et certaines pièces du matériel ont tendance à rouiller », précise-t-il. 

Plus d'informations dans le numéro de février de Filières avicoles
Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois