Eau de boisson : les erreurs les plus fréquentes

26 novembre 2021 - Emeline Vienot

La qualité d’eau fait parfois défaut en élevage. Le Dr Eric Chataigner, vétérinaire Chêne Vert, dresse une liste des erreurs les plus fréquemment rencontrées sur le terrain. Cette thématique sera plus largement développée lors du webinaire du 10 décembre organisé dans le cadre de l’évènement ELO Santé-Nutrition. 

Parmi les erreurs les plus fréquentes, on peut citer l’absence de traitement de l’eau dans les élevages approvisionnés par le réseau ou dans les élevages dont la qualité de l’eau à l'origine ne pose pas de problème particulier. « Mais une contamination d'origine fécale est possible. L'eau doit toujours être désinfectante jusqu'au point d'abreuvement des animaux », insiste le Dr Eric Chataigner (Chêne Vert).

Autre défaut observé : l’utilisation d’un système de traitement de l’eau non rémanent comme les UV, ou bien une application incomplète du procédé avec des temps de contact non respectés, une distribution hétérogène du biocide, favorisant le développement de biofilm, lequel va dégrader encore davantage les performances du biocide. « Souvent, ce sont les réglages de la pompe à injection qui ne sont pas adéquats par méconnaissance du fonctionnement du matériel et du débit réel », précise-t-il.

L’absence d’entretien des canalisations ou un protocole de nettoyage-désinfection incomplet sont également responsables d’une mauvaise qualité de l’eau en élevage.

Plus d’informations lors du webinaire du 10 décembre à 16h45 à l’occasion de l’évènement Elo Santé-Nutrition.
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois