Désamiantage à l’essai en Bretagne

9 octobre 2020 - Emeline Vienot

Tandis que les pays de l’Europe du Nord (Danemark, Pays-Bas) ont pris le dossier de l’amiante à bras le corps et s’apprêtent à lancer les premières volailles élevées dans des bâtiments garantis sans amiante, la Chambre d’agriculture a répondu à une commande du ministère, afin d’évaluer le gisement d’amiante présent en Bretagne en bâtiments porcs, bovins et avicoles.

Les résultats devraient être connus d’ici mars 2021. La démarche initiée en Bretagne à titre expérimental pourra être dupliquée ensuite au reste de la France.

Par ailleurs, le Conseil régional de Bretagne souhaite tester différents protocoles de désamiantage sur quatre chantiers avicoles pilotes avec l’objectif de voir s’il est possible ou non de simplifier la procédure. Deux candidats sont a priori déjà trouvés, sachant que les éleveurs s’engagent à reconstruire un bâtiment neuf en lieu et place du poulailler démonté et désamianté. 400 000 euros ont été budgétés pour ce projet, 200 000 euros du Conseil régional, 200 000 euros de l’État.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois