Des oligo-éléments pauvres en soufre

5 avril 2021 - Emeline Vienot

Comparés aux oligo-éléments apportés sous forme de sulfates ou certains chélates, les oxydes de zinc, cuivre et manganèse ne contiennent pratiquement pas de soufre, évitant ainsi la libération d’hydrogène sulfuré (H2S) dans les bâtiments d’élevage, un gaz particulièrement irritant et nocif pour la santé des animaux et de l’homme.

"A l’échelle d’un bâtiment de poules pondeuses, cela représente sur l’année des quantités de soufre rejetées très importantes", précise Jennifer Maurin (Animine).

Cette moindre présence de soufre a également une incidence sur la balance électrolytique, avec un impact positif sur la qualité des litières : elles sont plus sèches, favorisant un meilleur état des coussinets plantaires. 

Plus d'informations dans le numéro d'avril de Filières Avicoles
Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois