Dégriffage : préparer au mieux les bâtiments

7 juin 2020 - Filières Avicoles

Les éleveurs de canards ayant opté pour le traitement des griffes par infrarouge (service proposé par Grimaud Frères, Innov’ Space 2018) pour des raisons de bien-être animal (technique par lumière pulsée non invasive), de biosécurité (réduction des risques sanitaires liés à l’entrée de matériel) et de sérénité (réduction de la main d'oeuvre) doivent veiller à préparer au mieux leur bâtiment, en attendant l’arrivée des canetons.

Préparer au mieux les bâtiments suppose :

  • Un grand nettoyage pour accueillir les canetons. Le nettoyage, c’est la première étape indispensable pour accueillir les futurs canetons dans un environnement sain. Les éleveurs doivent décontaminer leur bâtiment du microbisme du lot précédent.
  • Une désinfection dans les normes à l’aide de produits virucides, bactéricides, fongicides, permettant d'éliminer les micro-organismes et les virus indésirables dans le bâtiment. La dératisation clôture ce processus de désinfection. 
  • Un bâtiment chauffé à 30°C afin d'offrir le confort nécessaire aux canetons fraîchement arrivés. Ils ont besoin de cette chaleur pour ne pas subir de choc thermique après les sensations de la couveuse et pour évoluer correctement. 
  • Un équipement sur mesure (nombre, réglage en hauteur). Un abreuvoir et une mangeoire sont préconisés pour 50 à 100 canetons. Un point de chauffe, généralement un radiant, pour 450 à 500 canetons, est aussi nécessaire, pour reproduire la sensation de chaleur maternelle. Le confort du caneton garantit une viande de qualité.
  • Une eau de qualité en élevage. Les éleveurs doivent vérifier la potabilité de l’eau en renouvelant des tests chaque année. Une chloration est nécessaire si les résultats bactériologiques ne sont pas satisfaisants. Aussi, étant donné que le bâtiment est maintenu dans une température de 30°C, il est important de régulièrement changer l’eau et la nourriture.
  • Une présence quasi à temps plein les premiers jours. Les 72 premières heures sont primordiales. Dès l’arrivée des canetons, l’éleveur doit passer le plus de temps possible avec les canetons, afin d’observer leurs habitudes et s’adapter à leurs besoins. Nous recommandons de passer toutes les 2 heures le premier jour et puis d’espacer peu à peu les visites les jours suivants.

Grimaud Frères propose en parallèle un accompagnement technique téléphonique aux éleveurs concernés et un guide préparatoire. Le traitement des griffes par infrarouge est aujourd’hui adopté en Allemagne, en Italie, au Canada et aux USA.

ELO Élevage

Participez aux 1ères rencontres connectées de l'élevage

  • Les webconférences thématiques
  • L'espace d'exposition des fournisseurs
  • Le stand réservé aux innovations
  • Les animations avec jeu-concours

Découvrez l'événement et inscrivez-vous gratuitement