De meilleurs démarrages chez Julien Lapointe

4 janvier 2021 - Mathilde Brion

Eleveur de poulets classiques à Neufchâtel-sur-Aisne (02) en partenariat avec Néalia, filiale de nutrition animale de la coopérative Vivescia, Julien Lapointe a investi en 2019 dans un second bâtiment de 2 000 m2 en ventilation bilatérale de 20 m de large (NTD).

Afin de gérer précisément la croissance de ses volailles, Julien Lapointe a fait installer 5 lignes de pipettes multidirectionnelles (Lubing) et 4 chaînes d’alimentation (Landmeco) modulables en hauteur. « Je suis particulièrement content de mes assiettes à débordement car elles facilitent considérablement la phase de démarrage. Pour les poussins, cela fait beaucoup plus de points d’accès à l’aliment avec 400 mètres renouvelés automatiquement » témoigne-t-il. C’est aussi un équipement qui s’entretient facilement grâce aux coupelles démontables lors du vide sanitaire mais aussi aux capots rotatifs qui peuvent être nettoyés simplement au jet d’eau. « C’est un vrai gain de temps ! », ajoute-t-il, à tel point qu’il va équiper son second bâtiment avec le même matériel.

Le circuit d’abreuvement est quant à lui équipé d’une purge automatique. L’eau est distribuée par un système de pipettes garantissant un niveau d’hygiène optimal.

« S’il reste des points à améliorer, je note de vraies différences entre mes deux bâtiments. Le démarrage est bien meilleur dans le 2 000 m2 avec une croissance plus homogène. Selon moi, ces bons résultats sont avant tout dus au cumul des différentes améliorations » ajoute-t-il. 

Plus d'informations prochainement dans Filières Avicoles.
Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois