N°845 - Septembre 2020

1 octobre 2020 - Filières Avicoles

A LA UNE - ÉVÉNEMENT : Les Innov’Space, promotion 2020 - TÊTE À TÊTE : N’oublions pas la jeunesse dans la relance de l’activité - VIE DES ENTREPRISES : Elanco finalise l’acquisition de Bayer Santé Animale - Ceva: un nouveau vaccin Marek disponible en France - LES BRÈVES - LES GENS

ECONOMIE - MARCHÉ : Toujours plus de découpes en Label Rouge… - LES GRAPHES - LES BRÈVES

FILIÈRES - VOLAILLES DE CHAIR : Les filières avicoles surveillent de près le sanitaire

TECHNIQUE - ÉNERGIE : Trackers solaires: retour sur investissement en 9 ans – MATÉRIEL : Bien choisir sa volière – QUALITÉ : Améliorer la qualité des carcasses via la nutrition – HYGIÈNE : Se réapproprier son matériel pour une meilleure qualité d’eau - Nettoyage-désinfection: rappel des fondamentaux - BRÈVES TECHNIQUES : Diamond V: résultats des essais français - Disarm lutte contre l’antibiorésistance

 

L'EDITO 

La viande végétale à l'assaut...

Attention danger ! L’industrie de la viande végétale s'apprête à franchir un cap dans l'Hexagone sous l'impulsion de la start-up française Les Nouveaux Fermiers qui ambitionne de se développer à grande échelle, notamment en Restauration hors domicile, secteur où la filière avicole française devait déjà batailler avec les produits carnés d'importation...

Leur production s'élève aujourd'hui à 6 tonnes par jour et devrait selon les prévisions atteindre 10 tonnes par jour dans les prochains mois, voire davantage. Déjà présents dans plus de 150 restaurants et 350 grandes et moyennes surfaces, Les Nouveaux Fermiers ont l’objectif de devenir leader du marché de la RHD d’ici mi-2021. Leur positionnement/arguments sont offensifs et attaquent de front les filières avicoles : « Nos steaks, aiguillettes et nuggets 100% végétaux sont indifférenciables de leur équivalent carné lorsqu’ils sont cuisinés dans un burger ou dans un plat. Chaque restaurant français pourra ainsi remplacer une viande de mauvaise qualité provenant de l’élevage intensif par nos alternatives plus saines, plus écologiques, et tout aussi savoureuses. », défend Cédric Meston, co-fondateur de la start-up avec Guillaume Dubois.

L'argument prix n'est pas oublié : la start-up française affiche sa volonté « de réduire significativement le coût de la viande végétale par rapport à la viande animale, pour démocratiser ces alternatives au plus grand nombre, au nom de la planète ».

Cette start-up bénéficie de solides appuis : Adrien de Schompré (cofondateur de Sushi Shop), Philippe Cantet (ancien directeur d’Innocent en France) ou encore le fonds d'investissement de Xavier Niel et la BPI.

Une concurrence qui n'est sans doute pas à prendre à la légère par les professionnels de la filière française d'autant que le marché mondial des substituts de viande augmente rapidement avec des prévisions de taux de croissance annuel cumulé de 7% par an entre 2018 et 2023. En France, le chiffre d'affaires de l'industrie de la viande végétale est également en rapide hausse avec une croissance de 11% entre 2018 et 2019.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois