Dalle béton : 8 à 12 mois de séchage

28 mai 2019

En novembre 2017, Julien Nail inaugurait un bâtiment de 1400 m2, construit après un sinistre et destiné à accueillir 30 000 poulets de chair. Un an et demi plus tard, l’éleveur fait le point sur la prise en main du bâtiment.

Lors de la première année d’élevage, vous évoquiez des problèmes de litière à cause de la dalle béton, est-ce que c’est toujours le cas ?

Ça va mieux, la dalle a fini par sécher. Il faut compter entre 8 et 12 mois pour que la dalle soit complètement sèche. Pendant cette période, nous avons seulement mis plus de litière pour absorber l’humidité.

Vous élevez toujours vos volailles en musique ?

Oui. Cela permet de les habituer aux différents bruits ambiants, on constate moins de nervosité.

Avez-vous apporté des modifications sur l’élevage ?

Non. On a eu une période un peu plus compliquée au niveau de la ventilation. Nous avons dû faire venir l’installateur. Car lorsque la dalle était encore humide, il fallait ventiler davantage. Et une fois qu’elle était sèche, il a fallu régler tous les paramètres pour diminuer la ventilation.

Avez-vous constaté une amélioration de vos performances depuis la prise en main du bâtiment ?

Il reste des marges de progrès sur certains paramètres, notamment les pododermatites. Nous avons essayé le granulé de paille qui n’a pas trop mal marché. Maintenant, on arrive sur des périodes chaudes, où on sera amené à augmenter la ventilation pour limiter la température, ce qui devrait aérer aussi la litière et limiter les problèmes de pododermatites.

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois