Une soirée de soutien en faveur de la filière Foie Gras du Périgord

30 mai 2022 - Filières Avicoles

Le mercredi 8 juin 2022, à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris, l’Association Foie gras du Périgord organise une soirée de soutien pour sauver la filière, avec des témoignages de producteurs et de conserveurs ainsi que la présentation de perspectives.

Cette soirée permettra à plusieurs acteurs de témoigner de ce qu’ils vivent en cette période de crise et d’exposer les perspectives des mois à venir et les solutions envisagées (activité partielle prise en charge à 100% pour l’employeur et pour l’employé, PGE spécifique grippe aviaire, compensation de perte d’exploitation réhaussée, prise en charge à 100% des plans de formation, restructuration de la filière volaille de la reproduction et l’accouvage jusqu’à la gestion sanitaire en période de crise).

En effet, la filière de production et de transformation des palmipèdes à Foie gras du Périgord fait face depuis quelques semaines à une crise inédite, à la fois sanitaire avec la progression de la grippe aviaire (influenza aviaire hautement pathogène ou IAHP, déjà 400 000 palmipèdes abattus) sur le territoire et économique avec l’inflation du coût des matières premières et des pénuries de produits par manque de canards et d’oies.

« Pour la première fois de sa longue et riche histoire, le Foie gras du Périgord est réellement menacé de disparition car la remise en route de toutes les étapes de la ponte des

œufs jusqu’à la transformation finale des produits du canard et de l’oie est d’ores et déjà sous haute tension », souligne l’Association du Foie Gras du Périgord. Selon eux, plus de 300 opérateurs sont concernés.

À date, les accouveurs annoncent que plus des deux tiers de leurs troupeaux de reproducteurs ont été décimés par la grippe aviaire et ne prévoient au mieux un retour à une forme de normalité qu’en 2024, le temps de relancer tous les cycles de grands parentaux, reproducteurs et d’accouvage.

Chez les accouveurs et chez les autres maillons, les mois sans production et sans transformation, ou si peu, risque de déstabiliser la filière et il n’est pas exclu qu’une partie de leurs équipes ne parte pas vers d’autres horizons professionnels si le délai est trop long.

Selon l’association, environ 3000 emplois en Périgord sont menacés.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois