Un nouveau réseau collaboratif pour réduire la résistance aux antibiotiques en Europe

Le réseau DISARM vise à promouvoir une utilisation responsable des antibiotiques en élevage en identifiant, partageant et transférant les meilleures pratiques. Lancé en janvier 2019, il se poursuivra jusqu’en décembre 2021.

Quinze organisations partenaires originaires de toute l’Europe vont mobiliser leurs réseaux pour constituer cette d’acteurs multidisciplinaires afin de partager des pratiques vertueuses en matière d’usage d’antibiotiques en élevage. La communauté, dont l’objectif est d’atteindre au moins 600 membres actifs, comprendra des agriculteurs, des vétérinaires, des chercheurs, des professionnels de la filière, des transformateurs et des distributeurs. Les partenaires intéressés de l’industrie et de la société auront la possibilité de participer aux discussions au cours des prochains mois. Cette communauté collectera des pratiques et des approches efficaces pour le secteur de l’élevage permettant une utilisation plus responsable des antibiotiques et échangera des idées sur la manière de les diffuser à travers l’Europe.

Ces « plans de progrès multi-acteurs » seront déployés dans un total de 40 élevages en Europe afin d’identifier les bonnes pratiques spécifiques à chaque exploitation. Ces élevages serviront de pionniers et de catalyseurs pour d’autres événements, tels que des ateliers et des visites de fermes, contribuant à la pollinisation croisée des idées et des initiatives. Les leçons tirées de ces expériences seront consignées dans des guides, des vidéos, des rapports et des études de cas disponibles sur une plate-forme en ligne, ainsi que sur des supports adaptés à différents types d’acteurs.

Le réseau est coordonnée par ILVO, l’institut de recherche flamand pour l’agriculture, la pêche et l’alimentation en Belgique. Les autres partenaires sont Innovation for Agriculture (IfA, Royaume-Uni), l’Union des agriculteurs du Sud (ZLTO, Pays-Bas), les Universités de Wageningen (Pays-Bas) et de Gand (Belgique), les Universités agricoles d’Athènes (Grèce), de Bucarest (Roumanie), et de Riga (Lettonie), l’Institut de l’élevage, l’Ifip-institut du porc, l’ITAVI et l’ACTA (France), l’Association espagnole de production porcine (ANPROGAPOR, Espagne), l’Institut agricole d’innovation (SEGES, Danemark), la firme service d’alimentation animale Nutrition-Sciences (Belgique), le groupe d’abattage Angst (Roumanie), ainsi que la Fédération Internationale du Lait (FIL) et le COPA COGECA à Bruxelles.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois