Trois filières avicoles créent une base de données commune pour renforcer la veille sanitaire

La CFA et Coop de France Aviculture (qui rassemble les OP coopératives) ont initié depuis 3 ans avec l'appui de la DGAL un projet de Système d'Information dénommé BD Avicole, une base de données commune aux filières ponte, palmipèdes gras et volailles de chair. Dans le cadre de la lutte contre l’influenza aviaire, le Ministère de l'Agriculture a rendu obligatoire la déclaration de mouvements de volailles : cette base de données doit être le dispositif socle pour permettre aux producteurs de répondre à ces obligations.

Les interprofessions des Oeufs, le CNPO et du foie gras, le Cifog, ont rejoint ce projet. Il est aujourd’hui en phase de test dans la filière ponte pour être déployé en 2018 et est déjà opérationnel dans la filière « palmipèdes gras ». Dans le secteur des volailles de chair, seules des OP coopératives participent au projet. Les OP du secteur non coopératif ne souhaitent pas à ce jour s’inscrire dans la démarche et ont opté pour l’utilisation de l’outil ATM avicole (destiné à la gestion de l’équarrissage) pour répondre aux exigences de déclaration obligatoire des mouvements d’animaux.

L’outil BD avicole, conçu par et pour les professionnels des trois filières, vise à permettre aux producteurs avicoles de pouvoir remplir, de manière simple, leurs obligations en particulier en matière de traçabilité. Cet outil est donc capable de collecter, en respectant les règles de sécurité et de confidentialité exigées par la CNIL, les données permettant d’identifier les producteurs et les ateliers de production avicoles français, de déclarer les mises en place de volailles vivantes et de tracer tous les mouvements de volailles vivantes.

Avec BD avicole, toutes les démarches de déclaration de mises en place, de fiches ICA, etc. se feront par voie dématérialisée, via un portail internet. Plus besoin d’envoyer les formulaires par courrier à l’administration, les coordonnées de chaque producteur et atelier (n° SIRET, INUAV, adresse, etc.) seront enregistrées et automatiquement saisies pour chaque nouvelle déclaration.

Enfin, par un accès individuel, chaque producteur avicole aura accès à ses données et disposera ainsi d’un registre d’élevage informatisé, indispensable lors des contrôles.

Fin octobre, déjà 95 % des effectifs de la filière palmipède à foies gras étaient recensés. Cette base de données avicole servira d’outil d’alerte afin d’avertir le cas échéant les opérateurs dans les zones impactées par l’IA et bloquer les mouvements d’animaux.

[embed]https://youtu.be/v1C-oIWRBYc[/embed]
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois