Santé animale : naissance d'un nouveau leader

  • filiere_avicoles_3149_diaporama_0

C'est officiel depuis le 1 janvier 2017 : le groupe Boehringer Ingelheim a finalisé son processus d’acquisition de Merial.

Le rapprochement se fera progressivement, d'autant que le siège de la nouvelle entité se situera en Allemagne. Une nouvelle identité visuelle sera dévoilée dans le courant de l'année 2017.

Son ambition : prendre la place de numéro 1 mondial sur le secteur de la santé animale en pleine croissance.

Erick LeloucheComment ? En s’appuyant sur l’outil de production et le savoir-faire des équipes françaises. « La France aura une place importante dans notre stratégie », affirme Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale en France. « Ce rapprochement est une chance pour les effectifs. L’expertise des équipes en place, tant sur le plan commercial, industriel ou de la R&D, a été un argument majeur du rapprochement ».

Boehringer4Dans ce contexte, Lyon et sa région devraient s’imposer comme un « maillon essentiel » dans la chaîne de valeurs de la nouvelle entité. 125 personnes ont déjà été embauchées sur des fonctions support dans le cadre de la fusion. 1 750 collaborateurs sont désormais concentrés sur les sites de Lyon Portes-des-Alpes, Lentilly, Gerland et Saint-Vulbas. Un important plan d’investissement de 70 millions d’euros est notamment en cours à Saint-Priest. Quant aux 800 salariés basés à Lyon-Gerland (hors R&D), ils prendront possession d’un nouveau bâtiment ultra moderne, au cœur du Biodistrict, durant l’été 2017.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois