Netpoulsafe pour améliorer l’observance de la biosécurité

4 décembre 2020 - Filières Avicoles

Lancé le 1er octobre 2020, le projet Horizon 2020 Netpoulsafe a pour objectif d’améliorer l’observance de la biosécurité dans les élevages de volailles, en collectant, validant et partageant des méthodes d’accompagnement qui aident à la mise en œuvre de la biosécurité.

Il s’agit de collecter, valider et partager des mesures d’accompagnement de l’observance de la biosécurité dans les 7 principaux pays européens producteurs de volaille (France, Espagne, Italie, Hongrie, Belgique, Pays-Bas et Pologne), en s’appuyant sur sept réseaux nationaux multi-acteurs rassemblant environ 500 personnes qui couvrent tous les maillons du secteur avicole, de l’amont à l’aval. Les mesures d’accompagnement prises en compte sont les pratiques qui aident à réaliser une mise en œuvre efficace de la biosécurité par les éleveurs eux-mêmes, leurs conseillers ou le législateur.

Ces mesures de support seront recensées à partir du terrain et de la littérature, et leur impact sera analysé d’un point de vue technique et socio-économique. Elles seront ensuite validées en fermes pilotes, ou directement diffusées aux éleveurs, conseillers et opérateurs. Les mesures les plus pertinentes seront largement promues grâce à des documents (vidéos, fiches pratiques, modules de e-learning..), co-construits avec les réseaux de chaque pays (pour s’assurer de leur acceptabilité et de leur partage efficace via les canaux d’information les plus consultés). Les documents seront mis en ligne sur une plateforme digitale dédiée, ouverte à tous les acteurs intéressés, qui sera disponible d’ici le printemps 2021.

Le projet, financé par le programme européen d’innovation et de recherche Horizon 2020, a un budget global de 2 millions d’euros, et se déroulera sur une période de trois ans, entre octobre 2020 et septembre 2023.

L’aviculture est l’un des plus importants secteurs de production en Europe, avec 15.2M de tonnes de viande de volaille et plus de 7.5 M de tonnes d’œufs produits en 2018, ce qui représente 21.2 billion d’euros générés en viande de volaille en 2015 et 960 M€ générés pour les œufs en 2016. C’est aussi un secteur très sensible aux épidémies qui peuvent impacter l’économie du secteur (par exemple les récents épisodes d’influenza aviaire en 2015 et 2017) et aux pathogènes comme Salmonella, Campylobacter… qui peuvent avoir des conséquences sur la santé publique. La biosécurité est une solution adaptée pour prévenir la transmission des maladies et contribuer à sauvegarder la compétivité et la durabilité des filières avicoles. Les bonnes pratiques sont bien connues à travers l’Europe, mais l’observance de la biosécurité par les éleveurs et les autres opérateurs (transporteurs, couvoirs) n’est pas toujours optimale. Les différents acteurs doivent être aidés, afin de pouvoir mettre en place efficacement les bonnes pratiques de biosécurité.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois