Négociations commerciales : la guerre des prix se poursuit

Deux semaines après la fin des négociations commerciales, FNSEA et JA dénoncent une guerre des prix qui se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

Les syndicats constatent des pratiques illégales en termes de promotions abusives, d'abus de puissance d'achat au travers de demandes financières sans aucunes contreparties - parfois au profit de structures basées à l'étranger - déréférencements et menaces de déréférencements, renégociations en cours d'année, application abusive de pénalités logistiques… Par conséquents, ils demandent l’intensification des contrôles de l'administration et la publication des abus.

FNSEA et JA, grâce à l'appui de l'ANIA et Coop de France, proposent de mobiliser leur réseau pour dénoncer les abus et orienter les DIRRECTE dans leurs contrôles.

« Ils ont laissé penser, dans le temps médiatique et politique du Salon de l'Agriculture, que des relations commerciales plus responsables étaient possibles et que la loi EGAlim avaient apaisé la guerre des prix », dénoncent les syndicats dans un communiqué

« Malheureusement les premiers chiffres transmis par les entreprises demeurent alarmants pour l'avenir de la filière agro-alimentaire française. Certes, la hausse du Seuil de Revente à Perte (SRP) a permis de relâcher un peu la pression, mais le détournement de son objectif initial et les demandes de déflation imposées par les centrales d'achat de la grande distribution sont toujours aussi importantes dans certains secteurs (en particulier pour les viandes et les céréales) et, surtout, concernent de façon plus diffuse toutes les entreprises y compris les PME et les ETI. »
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois