N°796 - Avril 2016

A LA UNE - Salon Un salon de l’agriculture marqué par la crise Rencontre La volaille française en appelle aux « consomm’acteurs » ! Vie des Entreprises Une nouvelle organisation pour le pôle Volailles de Terrena. Feu vert pour le rachat d'Agrial par LDC Volaille. Les Brèves Un atelier de poules pondeuses pour aider les enfants du Zimbabwe. Un centre de formation avicole pour aider des familles malgaches.ECONOMIE - Prospective Pays de la Loire : les enjeux à l’horizon 2020. International L’aviculture latino-américaine a le vent en poupe. Main d’œuvre Besoin de main d’œuvre ? Choisir la meilleure solution… Gestion GFA, bail long terme : baisser le coût du foncier.FILIERES - Œufs de consommation Eggxagone : les œufs coquille français à la conquête du grand export. Entre Triskalia Pondeuses et Nutréa NA, tout sera finalisé au 1er juillet 2016. Volailles de chair Valoriser la réduction des antibiotiques. Sud-Ouest Sud-Ouest Volailles vise 18 millions de têtes en 2016. Aval : 400 entreprises impactées dans les Landes.TECHNIQUE - Porte ouverte Sylvie et Pascal Chevillard à la tête de quatre poussinières. Hygiène/Prévention Maîtriser la population de ténébrions. B.intermedia, la brachyspire pathogène la plus isolée. Salmonelles : nouveaux moyens de lutte. Alimentation Une association de produits pour sécuriser le digestif. Environnement Une bâche « tendue » performante pour fosse à lisier. Méthanisation : le concept thermophile.SALON - Des produits innovants, sécurisés et mieux valorisés au Cfia 2016.EmelineL'EDITO - Un profil à géométrie variableRoland Tonarelli, président de l'Association de promotion APVF, attend des Français qu’ils se comportent comme des consomm’acteurs citoyens choisissant délibérément de consommer les volailles élevées et abattues dans l’Hexagone afin de soutenir les aviculteurs français et pérenniser les emplois sur le territoire national.Un acte solidaire qui ne va pas à contre-sens des intérêts du consommateur puisque l’offre française ne manque pas d’atouts comme Roland Tonarelli se plaît à le rappeler : un choix incomparable d'espèces et de races avicoles, une segmentation inégalée dans le Monde, des présentations adaptées à la taille des ménages, à leurs budgets, aux nouveaux modes de préparation et de consommation, une traçabilité totale de compétences et de techniques, assortie de chartes de bonnes pratiques, de sécurité alimentaire, de contrôles rigoureux.Une part de la population française, la plus large possible espérons-le, est sans aucun doute disposée à jouer le jeu, aidée en cela par la décision de la Commission européenne d’autoriser la France à expérimenter durant un an l'étiquetage de l'origine des viandes et du lait dans les produits transformés.Néanmoins, derrière la définition de consomm’acteur - à savoir un consommateur éclairé, responsable, exigeant, conscient de son rôle dans l’acte d’achat en GMS ou au restaurant - se cache une multitude de profils.Par exemple, de plus en plus de Français deviennent adeptes du « flexitarisme », sorte de végétarisme à temps partiel. Sans remettre en cause la consommation de viande ou de poisson, le consommateur qui s’inscrit dans ce courant, en mange de manière plus occasionnelle pour s’ouvrir aux sources de protéines végétales (farine de pois chiche, protéines de pomme de terre, protéines de pois, farine de lentilles…). La logique de cette population de consommateurs est de préserver les ressources de la planète et leur santé grâce à un apport protéique plus équilibré. Une tendance qui était palpable au dernier Cfia à Rennes avec une place croissante occupée par les protéines végétales au sein du pôle Ingrédients et PAI. Le Consomm’acteur, un profil à géométrie variable…

Emeline Vienot, rédactrice en chef.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois