Mg2Mix : une seconde usine opérationnelle depuis janvier 2020

31 janvier 2020 - Emeline Vienot

La firme-services Mg2Mix vient d'inaugurer à Châteaubourg sa seconde usine de prémix portant sa capacité de production à 60 000 tonnes. Cette seconde ligne dite « blanche » sera réservée aux commandes « zéro risque » n'intégrant aucune matière « sensible ». 

 8 M€ ont été investis en 2019, dont 3 M€ dans le bâtiment, 3M€ dans les process et équipements, 1 M€ dans l'informatisation », indique Olivier Maignan, directeur des usines. « Sur les 8 M€, environ 1M€ concerne l'amélioration des conditions de travail », ajoute-t-il.

Les deux sites sont certifiés RCNA, STNE : équin (OQUALIM), FAMI-QS, et bientôt GMP-FCA (2020), et garantissent aux clients « un bon mélange (densité maîtrisée, temps de mélange contrôlé, volume adapté), un bon dosage, sans transfert inter-lots », assure-t-il. Cette fiabilité repose sur la sélection et le programme de surveillance des intrants, le contrôle informatisé des différentes étapes du process, les nombreux tests réalisés chaque année mais aussi sur la formation, les compétences et l'implication du personnel, met-il en avant.

La firme-services a mis en place des outils d'analyse rapides à la fois pour la partie organique des matières premières (NIR) et plus récemment pour la partie minérale (Fluo : analyse par fluorescence à rayons X) en collaboration avec la société Bruker, permettant de connaître les résultats des analyses en moins d'une heure contre une semaine en passant par un laboratoire d'analyses extérieur. Une première mondiale... « Cette technique, qui ne nécessite aucun consommable, était déjà employée dans les domaines de la cimenterie et de l'automobile mais pas encore en alimentation animale, faute de développement », précise Vincent Gerfault.

Un gros travail de calibrage a été effectué et la technique est désormais au point pour les principaux éléments minéraux (Na, K, P, Ca, Cl, etc), il reste quelques incertitudes à lever concernant deux oligoéléments. D'ici juin 2020, la firme-services sera en mesure de réaliser toute la palette des analyses effectuées sur les minéraux par les laboratoires.

« Nous utilisons cette technique en routine pour lever le doute sur les intrants de l'usine (carbonates, phosphates, oligo-éléments) mais elle peut s'appliquer aussi aux aliments, aux matières premières (blé,maïs, soja...). Elle peut solutionner des problématiques terrain, par exemple servir à lever le doute rapidement en cas de suspicion d'un manque de sel ou de calcium dans un aliment », détaille-t-il.

Ainsi, Mg2Mix propose ce service aux fabricants d'aliments, certains clients à l'export se montrent également intéressés par l'achat de la machine (100 000 €), « auquel cas nous leur proposerons des contrats de partage de calibrations », précise Denis Chevalier, chef de produits volailles.

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois