Lettre ouverte des éleveurs français de poules pondeuses à Sophie Marceau

Suite à la diffusion de la vidéo de L214, la CFA signe cette lettre ouverte des éleveurs français à Sophie Marceau :

Madame,

Vous avez associé votre image à une vidéo de propagande montée par des militants végans et antispécistes. À travers ce spot de désinformation, vous soutenez un lobby qui cherche à s’immiscer dans les débats actuellement en cours sur le projet de loi des États Généraux de l’Alimentation et à faire pression sur les décisions des élus de la République.

Au nom des éleveuses et des éleveurs français de poules pondeuses, nous tenons à vous faire part de leur stupéfaction et de leur colère quant à votre implication aux côtés de ces militants manipulateurs. Les milliers de femmes et d’hommes qui travaillent au sein de la filière française des œufs ont été profondément choqués et blessés de découvrir que vous participiez à l’acharnement dont ils sont victimes.

L’interdiction des élevages de poules en cages aménagées ne représente pour eux qu’un prétexte. Le but de ce lobby est en effet d’imposer à tous une société sans élevage et ainsi interdire aux Français toute consommation d’œufs, mais également de viande, de poisson, de lait, de miel ou encore de cuir ou de soie.

Vous êtes attachée à la liberté, nous aussi. Laissons aux Français le choix de consommer ce qu’ils souhaitent. De quel droit un lobby antispéciste déciderait-il à leur place, à notre place ?

Les éleveuses et les éleveurs de poules pondeuses sont à bout. Ils en ont assez d’être sans cesse ciblés par des extrémistes qui se disent servir la cause animale alors même qu’ils s’attaquent à une filière déjà mobilisée dans un ambitieux plan de transition volontaire. Les manipulations d’images volées le plus souvent de nuit et mises en scène sur des musiques anxiogènes ne sont absolument pas représentatives des pratiques de nos élevages. Les professionnels ont d’ores-et-déjà pris un engagement : d’ici 2022, au moins 1 poule pondeuse sur 2 sera élevée dans un élevage alternatif à la cage aménagée. Il pourra s’agir d’élevages au sol, en plein air ou bio. Toute la profession œuvre en faveur de cette avancée exemplaire.

Sur le terrain, les professionnels de la filière des œufs français travaillent chaque jour au bien-être de leurs animaux afin de fournir des produits de qualité, capables de participer à l’équilibre alimentaire en apportant des protéines animales accessibles au plus grand nombre. Chaque jour, ces femmes et ces hommes contribuent également à la vitalité des campagnes françaises. Il est cruellement injuste de s’acharner sur leur travail sans le connaître.

Les propos que vous tenez dans cette vidéo traduisent une méconnaissance totale de notre filière et nous sommes convaincus que vous n’avez certainement jamais visité un élevage français de poules pondeuses.

Afin de mieux comprendre la réalité des élevages et des éleveurs français, loin des manipulations partisanes des militants végans et antispécistes, nous vous invitons à venir découvrir, par vous-même, la réalité de notre métier.

Dans l’attente de vous accueillir au sein de l’un de nos élevages,

Nous vous prions d’agréer nos salutations les plus humaines.

Le président de la CFA, Jean-Michel SCHAEFFER et le vice-président de la CFA en charge du dossier œuf, Philippe JUVEN

 
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois