Le Gouessant investit le champ des data sciences

1 novembre 2019 - Filières Avicoles

Le Groupe coopératif Le Gouessant a décidé d’investir dans les systèmes d’analyse de données pour améliorer le revenu de ses adhérents et la maîtrise des modèles de production alternatifs qu’il développe.

Les technologies numériques se développent en agriculture, offrant de nouvelles possibilités d’exploration de l’information dans le traitement du big data (production massive de données émises par des sondes, capteurs, signaux GPS, smartphones, internet…)

Conscient que le numérique constitue un immense défi pour l’avenir des productions animales, Le Gouessant expérimente l’intérêt de l’alimentation de précision dans un élevage pilote connecté. Objectifs : lutter contre le gaspillage, abaisser le coût alimentaire, favoriser l’autonomie en protéine, diminuer les rejets azotés et phosphorés à la source.

Ainsi, chez Stéphane Sidaner, aviculteur à Plouaret (22), des pesons automatiques, installés dans le bâtiment et dans les silos, permettent de suivre l’évolution de la consommation et de la croissance des dindes en instantané.

Des expérimentations sont également en cours en élevages porcins.

Aunéor : le pilotage de précision

La Coopérative a également mis au point l’application Aunéor, opérationnelle pour l’activité ruminant et volaille de chair, et en cours de déploiement dans les filières porc, poulette, pondeuse.

L’application permet aux éleveurs et techniciens de suivre et piloter les performances technico-économiques des élevages au quotidien. Il permet d’identifier des leviers de progrès et de mettre en place des plans d’action évolutifs au fil de la progression des résultats.

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois