Le bras de fer se poursuit entre la filière œuf et les distributeurs

1 mars 2021 - Filières Avicoles

Malgré les multiples alertes lancées ces dernières semaines par les éleveurs de poules pondeuses auprès des distributeurs, ces derniers restent sourds aux demandes de répercussion de la hausse du coût de l’aliment.

La hausse des matières premières dans la filière œuf atteignait + 22,3 % en janvier 2021, par rapport à janvier 2020, et + 4,7 % par rapport à décembre 2020 avec pour conséquence une augmentation du coût de production des œufs entre + 7,2 et +8,3 %.

Or, les hausses consenties ces derniers jours par les distributeurs avoisineraient 1 % ! Un véritable scandale pour la CFA qui appelait les éleveurs de Bretagne à se rassembler le 25 février dernier devant un magasin du groupe Carrefour. 

0,01 € par œuf, c’est ce dont les éleveurs ont besoin pour couvrir le coût de l’alimentation de leurs poules pondeuses. Cette augmentation représente en moyenne 2,20 euros par an et par français si 100 % du surcoût lui est répercuté.

La CFA demandait un retour immédiat de tous les opérateurs à la table des négociations « sans quoi l’approvisionnement en œufs des GMS rencontrera d’importantes complications à partir du 15 mars », prévient-elle. 

La hausse du coût de l’aliment des poules pondeuses est vertigineuse et n’est pas prête de s’arrêter. En un an, les éleveurs ont vu leur coût de production augmenter de près de 10 % (source : Itavi). La loi Agriculture & Alimentation, si elle était appliquée correctement, devrait permettre une répercussion de cette hausse jusqu’aux distributeurs. « Force est de constater que ce « ruissellement » ne fonctionne pas : le comportement des enseignes de la distribution en particulier Carrefour, Casino, Auchan et Aldi est incompréhensible et inacceptable », dénonce la CFA dans un communiqué. La confédération juge les hausses consenties dans les tarifs dans le cadre des négociations commerciales pour les marques nationales « insultantes pour les éleveurs », alors que ces derniers répondent présents face aux attentes des consommateurs en intégrant de nouvelles exigences dans leurs cahiers des charges, notamment sur le bien-être animal.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois