LDC : un chiffre d'affaires toujours en hausse

9 janvier 2023 - Sandrine Merchat

Sur les 9 premiers mois de l’exercice 2022-2023, la progression des ventes en valeur pour le groupe LDC s’élève à 15,3% faisant ressortir un chiffre d’affaires cumulé de 4,2 Mds d’€ contre 3,7 Mds d’€ à période comparable.

La progression du chiffre d’affaires sur la période est de 14,8% associée à des volumes en repli de 5,1%. Le chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022-2023 s’élève à 1,5 Md d’€ contre 1,3 Md d’€ au 3ème trimestre 2021-2022 correspondant à une solide progression de 17,4% en valeur. Dans le prolongement de la tendance constatée au cours du 1er semestre, les volumes ressortent en retrait à 6,5%, l’évolution est de +17,5% en valeur et de - 6,8% en volumes.

Le chiffre d’affaires du pôle Volaille France (avec intégration du pôle Amont) sur la période des 9 premiers mois de l’exercice s’élève à 3 104,0 M€ en progression de 12,6% et de 12,1% à périmètre identique. Comme au 1er semestre, cette croissance en valeur s’explique par les effets des revalorisations tarifaires obtenues et nécessaires pour l’équilibre de la filière avicole. La baisse des volumes a été limitée par l’agilité industrielle du Groupe pour faire face à l’épisode d’Influenza aviaire du début d’année. Hors Amont, les ventes cumulées du pôle Volaille à fin novembre progressent de 12,5% en valeur à 2 813,3 M€ tandis que les volumes commercialisés reculent de 6,6%. A périmètre identique (Hors acquisition des actifs du Groupe Ronsard en avril 2021), les activités du pôle progressent de 11,9% en valeur à 2 799,3 M€ et sont en retrait de 7,2% en volumes.

A l’international, sur les 9 premiers mois, les ventes s’élèvent à 539,1 M€ en hausse de 46,2% (+45,0% à périmètre et taux de change constant) associées à des volumes commercialisés en hausse de +3,8% (+2,0% à périmètre identique). Au 3ème trimestre, sous l’effet des hausses de tarifs obtenues, les ventes du pôle ont progressé de 44,6% en valeur à 202,1 M€ (+45,4% à périmètre identique et taux de change constants) pour des volumes stables (-1,7% à périmètre identique).

Sur le pôle Traiteur, la progression des activités est portée par la marque Marie en frais comme en surgelés en 2022. Les revalorisations tarifaires, dont les négociations se poursuivent, restent à ce jour insuffisantes pour faire face à la hausse des coûts des matières premières et celles de l’énergie. Sur 9 mois, les ventes progressent de 8,0% à 584,1 M€ avec des volumes commercialisés en repli de 2,7%. Sur le 3ème trimestre, les ventes s’élèvent à 212,1 M€ en hausse de 11,2% pour des volumes en baisse de 2,5%.

Le Groupe fait face à une nouvelle vague d’influenza aviaire en Pays de la Loire et notamment en Vendée. Un plan d’entraide identique à celui du début d’exercice a été remis en place. Le Groupe confirme les objectifs 2022-2023 annoncés à l’occasion de ses résultats semestriels. Il a ainsi l’ambition de franchir le cap des 5,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires et un taux de marge opérationnelle courante supérieure à 4,5% du chiffre d’affaires.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois