Label rouge et bio : les filières maintiennent leur dynamisme en 2019

12 juillet 2020 - Filières Avicoles

En 2019, le niveau de production de volailles Label rouge et bio s’est maintenu malgré une production nationale de volailles relativement morose. De la même façon, la production d’œufs est portée par le développement des systèmes alternatifs, selon le dernier bilan économique du Synalaf.

En 2019, les volailles Label Rouge et bio, toutes espèces confondues représentaient 12 % en volume (respectivement 11 % et 1 %) des abattages contrôlés de volailles en France et 18 % pour les poulets Label Rouge et bio.

En 2019, 109,8 millions de volailles ont été labellisées, toutes espèces confondues. Les volumes de volailles labellisés retrouvent ainsi leur niveau de 2015 ; quant aux poulets Label Rouge en particulier, ils atteignent un niveau qui n’avait pas été égalé depuis 2001.

Le bilan révèle néanmoins une baisse des abattages de volailles de chair en nombre de têtes (-2,7 %), mais un maintien en volumes grâce à un alourdissement des carcasses. Une tendance observée chez toutes les espèces confondues.

Le parc de bâtiment poursuit un développement dynamique depuis 2010 (+ 1,6 % par an en moyenne) avec un taux de constructions en 2019 de + 3,4 %, bien supérieur aux disparitions (arrêts d’activité définitifs ou provisoires de plus d’un an). En revanche, les taux de rénovation restent toujours bien en deçà de ceux des filières standard et CCP.

Production d’œufs stable

La production française a atteint 15 milliards d’œufs en 2019, soit une progression de + 3 % par rapport à l’année précédente. Le total des effectifs de poules pondeuses en 2019 en France s’élève à environ 48,3 millions de têtes, soit + 3,7 % par rapport à 2018, qui s’explique par le développement des systèmes alternatifs. Ces derniers représentent aujourd’hui 51 % du cheptel de pondeuses de l’hexagone, contre 43 % l’année précédente et 20 % en 2009.

Ainsi, les capacités moyennes d’élevage en poules par exploitation sur la période 2013-2019 augmentent pour les élevages au sol (+ 49 %), biologiques (+ 20 %) et plein air (+ 19 %), mais reculent pour la production en cages aménagées (- 10 %), en raison du transfert vers les productions alternatives.

 

ELO Élevage

Participez aux 1ères rencontres connectées de l'élevage

  • Les webconférences thématiques
  • L'espace d'exposition des fournisseurs
  • Le stand réservé aux innovations
  • Les animations avec jeu-concours

Découvrez l'événement et inscrivez-vous gratuitement