La CPASL unie pour faire face à une crise d’Influenza Aviaire sans précédent

Selon Patrice Labrosse, président de la Coopérative de Production Avicole de Saone et Loire (CPASL), un ralentissement voir un arrêt de la production de canard est à anticiper.

« Tout va très vite dans la filière volailles… en 2020-21 nous avons eu la crise liée à la Covid-19, nous avons trouvé des solutions et rebondi. L’année 2022 s’annonçait prometteuse…la crise sans précédent de l’Influenza Aviaire en a décidé autrement. Nous allons faire le dos rond ! La coopérative s’est donné les moyens d’aider tous ses adhérents et de faire face à cette situation. Les fonds initialement prévus pour l’amélioration des bâtiments, la mise en conformité à la charte Nature d’éleveurs vont en partie être utilisés pour accompagner les éleveurs durant cette période difficile. Les investissements seront reportés de quelques semaines, voire quelques mois…  » affirme Patrice Labrosse, président de la CPASL.

La Bourgogne Franche-Comté a plutôt mieux supporté la crise de la Covid-19 que d’autres régions. Celle de l’IA va forcément, à un moment donné, entrainer un ralentissement de la production canard, voir un arrêt. « Nous avons toujours eu des obstacles, nous les avons toujours surmontés. Le groupe LDC est en ordre de marche pour éteindre le feu dans un premier temps. Notre abattoir Palmid’Or ne prend aucun nouveau client et protège ses clients historiques tout en les sensibilisant sur le besoin de revalorisation de la production restante.

La région est autonome sauf sur l’approvisionnement en canetons. Ils vont être la clef du dispositif, sans eux nous ne pourrons pas aller très loin…. Des abattoirs vont fermer de la semaine 14 à 39. Il faudra faire face à la situation !» explique Christophe Morel, directeur de l’abattoir Palmid’Or, groupe LDC.

Une livraison de canetons à court terme

Un Tsunami, un cataclysme ? L’Influenza Aviaire a des conséquences aujourd’hui et en aura demain. La filière « canards » a pris des mesures d’abattage massif des animaux. En mars, La Vendée est quasiment vidée de ses élevages. En avril, poursuite des détections de foyers dans le Lot, en Dordogne et en Lot-et-Garonne ; un premier foyer est détecté dans l’Aveyron ; encore quelques détections de foyers en Pays de la Loire, et dans les Deux-Sèvres; un premier cas détecté dans la Sarthe ; en Normandie, un nouveau foyer dans la Seine-Maritime. En Avril l’incendie n’est toujours pas éteint ! « En canard de barbarie, le groupe Grimaud conserve 50% de son potentiel de production (en Mulard c’est pire ! avec 80% de perte de son potentiel). En mars, le groupe avait encore la chance d’avoir des bâtiments repro sur la Mayenne et la Touraine qui étaient hors zone et un couvoir dans la Mayenne à partir duquel les canetons étaient livrés à la CPASL. Pour les autres couvoirs, les livraisons étaient conditionnées à l’APMS (avec des coûts et des contraintes). La priorité a été de sauver les lignées pures et les repro et de les mettre hors zone. A cours terme le groupe peut livrer la CPASL en canetons car c’est un des rares groupements à pouvoir mettre en place la production » affirme Daniel Bereyziat, technico-commercial, groupe Grimaud

À moyen terme, le groupe souhaite remettre en place au plus vite les repros abattues en recherchant des surfaces hors zones (il faut six mois pour élever des repros avant qu’elles ne pondent). « La production de canetons ne sera pas « remontée » avant la fin d’année avec des risques de redémarrages simultanés à l’Ouest qui entraîneraient une pénurie de canetons sur le marché » ajoute-t-il.

Pour l’heure, la vente à l’export et aux petits clients « revendeurs » a été stoppée. Le groupe Grimaud milite pour la vaccination mais il faudra au moins un ou deux ans pour qu’elle soit mise en place.

Plus d'informations dans le magazine Filières Avicoles de mai-juin 2022.
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois