Influenza : Un second foyer confirmé en élevage, plusieurs cas suspects

6 décembre 2021 - Filières Avicoles

Un nouveau foyer d’influenza aviaire a été confirmé dans un élevage de volaille à Winnezeele (Nord). Ce cas intervient dix jours après la détection du premier cas en élevage à Warhem, à 20 km. D’autres cas suspects sont en cours d’investigation dans le Nord et dans les Landes.

Ce lundi, un nouveau cas d’Influenza aviaire a été détecté dans un élevage de 28 000 volailles à Winnezeele, dans les Flandres. Le troupeau va être abattu. Ce cas intervient dix jours après la détection du premier cas en élevage de la saison, le 26 novembre dernier, dans une exploitation de 160 000 poules pondeuses à Warhem, dans le département du Nord. La préfecture a ouvert une enquête pour savoir s’il existe un lien de contamination entre les deux foyers.

« Deux autres suspicions d’influenza aviaire, dans des élevages situés dans les zones de surveillance et de protection instaurées, sont en cours d’investigation », ont déclaré les services préfectoraux. Une zone de protection de 3 km ainsi qu’une zone de surveillance de 10 km ont été instaurées autour de ces deux foyers de contamination. De nouvelles mesures pourraient être adoptées dans les prochains jours.

La tension monte également dans les Landes où des analyses sont en cours après une suspicion dans un élevage de Sort-en-Chalosse. En attendant les résultats, une zone de contrôle temporaire a été mise en place dans sept communes (Candresse, Clermont, Garrey, Hinx, Mimbaste, Saugnac-et-Cambran et Sort-en-Chalosse). Aucune volaille ne peut entrer ni sortir de cette zone.

Au 6 décembre et depuis la fin du mois d’août, la France compte deux foyers d’IAHP en élevage,  huit cas en faune sauvage, trois cas en faune sauvage captive et trois cas en basses-cours. Le lac de Madine (Meuse et Meurthe-et-Moselle) connait actuellement une importante mortalité chez des cygnes (plus de 200 morts sur une population de plus d'un millier de spécimens). Le virus de l’influenza aviaire a également été dépisté début décembre sur deux oies d’agrément dans un étang à Languidic. Une zone de contrôle temporaire renforcée a été mise en place dans un rayon de 5 kilomètres autour de Languidic.

À l’heure actuelle, 26 pays européens sont touchés par le virus, avec 412 foyers en élevage et 600 cas dans la faune sauvage.

Depuis le 5 novembre, face à la progression de l’épizootie dans les pays limitrophes, le ministère de l’Agriculture a fixé à « élevé » le risque d’influenza aviaire, contraignant les éleveurs à confiner les volailles dans tout le pays.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois