Influenza aviaire : le ministre de l’Agriculture défend la vaccination

10 janvier 2022 - Filières Avicoles

Ce vendredi 7 janvier, le ministre de l’Agriculture défendait la vaccination, « seule solution à terme » selon lui pour lutter contre l’épidémie d’influenza aviaire et annonçait le début prochain d’une phase d’expérimentation de deux vaccins.

Alors que le nombre de foyers d’Influenza aviaire continue d’augmenter en France, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, était à Mont-de-Marsan ce vendredi 7 janvier pour rencontrer des éleveurs et des élus. À cette occasion, il a annoncé le début prochain d’une phase d’expérimentation de deux vaccins, dont un issu d'un laboratoire en Nouvelle-Aquitaine, évoquant « une grande réunion avec professionnels de la filière le 12 janvier pour déterminer les zones et les protocoles » de ces expérimentations. « Nous sommes le premier pays européen à mettre [cela] en place. Il faudra ensuite obtenir l’homologation au niveau européen et il faudra donc que j’arrive à convaincre les autres États membres de l’intérêt de la vaccination », a-t-il précisé. Cette déclaration répond à celle du Cifog, qui la veille dans un communiqué, jugeait indispensable de vacciner à l’avenir les canards contre l’Influenza aviaire.

À ce jour, un vaccin pour les gallinacés dispose d’une autorisation de mise sur le marché, mais aucun vaccin adapté aux palmipèdes n’est autorisé par la Commission européenne.

En dehors des contraintes techniques, la vaccination pose aussi la question de l’exportation, puisque de nombreux pays (Arabie Saoudite, Corée du Sud, Grande-Bretagne, États-Unis, etc.) refusent de s’approvisionner en volailles dans des pays pratiquant la vaccination « en raison du risque supposé d’introduction de virus par les animaux vaccinés ou leurs produits », soulignait en juillet un rapport du Conseil général de l’agriculture.

« Dans l’état actuel des accords, toute stratégie vaccinale mettrait en danger » ces marchés qui représentent quelque 250 millions d’euros par an, selon ce rapport.

Pour lever cette contrainte, le dossier devra « être traité au niveau européen », plaide le Cifog.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois