Influenza aviaire: la Confédération paysanne du Béarn attaque en justice les mesures d'abattage préventif

16 février 2021 - Filières Avicoles

La Confédération paysanne du Béarn a déposé un « référé liberté » contre l’abattage préventif d’animaux sains. Des mesures jugées « disproportionnées » par le syndicat.

L'audience a lieu ce lundi 15 février au tribunal administratif de Pau. Le syndicat dénonce les mesures d'abattage préventif des volailles pour lutter contre la propagation de l’Influenza aviaire. Le tribunal administratif rendra sa décision dans les 24 heures.

Pour rappel, lorsqu'un foyer de contamination est détecté, les animaux contaminés sont abattus ainsi que tous les palmipèdes et volailles dans un rayon de cinq kilomètres.

Pour la Confédération paysanne du Béarn, cette décision n’est pas une bonne solution face à la problématique sanitaire. Elle génère de l’angoisse chez les éleveurs qui peuvent du jour au lendemain voir leur troupeau sain abattu. Le syndicat demande à ce que seuls les animaux contaminés soient abattus et que les abattages soient organisés sur l’exploitation « car le transport des animaux positifs vers les abattoirs réquisitionnés est une aberration sanitaire ».

Fin janvier, 112 000 canards et poulets ont été abattus de manière préventive dans les Pyrénées-Atlantiques. Selon les derniers chiffres en date du vendredi 12 février, 54 foyers de contamination sont confirmés dans le département et plus de dix suspicions sont en cours de confirmation.

Abonnement Filières Avicoles

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois