GT solutions puce les caisses de canards

6 décembre 2019 - Filières Avicoles

Après la construction d’une station de lavage et désinfection en 2018 à Hagetmau (40) pour endiguer les risques d’épizooties aviaires, GT Dauga, filiale de GT solutions, spécialisée dans le transport de canards prêts à gaver et gras, a développé un système de biosécurité pour la filière. Des puces RFID sont désormais installées sur chaque caisse et porte-caisse permettant d’identifier rapidement un lot contaminé.

Suite aux deux épizooties aviaires de 2016 et 2017 qui ont fortement fragilisé le secteur avicole, GT Dauga, Palmitou (filiale du groupe Lur Berri-Labeyrie) et Labeyrie ont mis en place des normes de biosécurité plus strictes en concertation avec tous les acteurs de la filière (les éleveurs, les industriels, les autorités publiques, Cifog, etc…).

Une station de lavage et de désinfection a ainsi vu le jour en 2018 à Hagetmau* grâce à un investissement de 1,2 millions d'euros concentré dans une joint-venture, Palmiclean, entre les sociétés Palmitou (groupe Lur Berri) et GT Dauga (GT solutions). Elle assure le lavage des camions, des producteurs indépendants, des couvoirs palmipèdes des landes (Haute Chalosse, Ducournau, Latry) et majoritairement, le lavage des poids lourds transportant les canards. Le processus prévoit le lavage à l’eau chaude, le trempage, la détergence et la désinfection des caisses plastiques utilisées pour le transport de canards gras et prêts à gaver.

La seconde étape du protocole de biosécurité était de pouvoir identifier un lot de canards atteint d’un virus. GT Dauga a travaillé avec la société Storkcom sur une solution de traçabilité des lots, résistante au lavage à température élevée (90°C). Des tests ont été réalisés en 2018 avant le déploiement de 3000 puces RFID dès le printemps 2019 sur les porte-caisses. 13 000 étiquettes ont également été installées sur les caisses plastiques accueillant les palmipèdes, rangés ensuite dans les porte-caisses.

*Hagetmau (40) se trouve à l’intersection des 3 zones de production de palmipèdes gras de la Coopérative LUR BERRI. Ces trois zones, représentant chacune un million de canards IGP Sud-Ouest, fonctionnent en autonomie afin de limiter les croisements des flux, sachant que la bio-sécurisation des transports est primordiale pour la filière gras du Sud-Ouest.

DE L’ÉLEVAGE A LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L’actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois