Esaconnect : les Rendez-vous de l'agriculture connectée

L'Ecole Supérieure d'Agricultures (Angers) et la Chaire des Mutations agricoles organisent le 2 décembre la deuxième édition des "Rendez-vous de l'agriculture connectée" : #esaconnect. Voici quelques précisions.

esaconnectObjectif : débattre de deux questions liées au développement du numérique. A commencer par la coopération entre agriculteurs, et les relations entre producteurs et consommateurs.

Au programme : des tables rondes, ateliers, interventions et débats sur différents sujets. Quatre "agri-pitch" sont d'ores et déjà prévus et feront intervenir 17 start-ups invitées. Au menu des discussions :

> Numérique : quelles connexions entre producteurs et consommateurs ?Les relations entre producteurs et consommateurs sont en nette évolution. Les outils numériques contribuent beaucoup à ces changements et transforment non seulement le métier d’agriculteur mais aussi les habitudes de consommation. Cette table ronde traite du développement du numérique et du changement qu’il induit dans les relations entre producteurs et consommateurs. Elle a pour ambition d’analyser dans quelle mesure ces nouvelles démarches associant modes de distribution et numérique permettent la connexion entre producteurs et consommateurs et transforment les chaines de valeurs traditionnelles.

> De l’utilisation à l’appropriation, une étape supplémentaire dans le rapport des agriculteurs aux dispositifs numériques ?Les outils et les données numériques, en faisant partie de la réalité quotidienne de plus en plus d’agriculteurs, vont entraîner de profonds changements dans l’exercice de leur métier comme dans leurs rapports à l’environnement économique et social de leur profession. Face à cette perspective, le développement du numérique doit considérer que les agriculteurs ne sont pas seulement consommateurs d’une nouvelle offre car ils sont amenés à les retraduire dans leur exploitation. Ainsi, au-delà de leur utilisation, ils peuvent devenir co-concepteurs de dispositifs numériques pour piloter, contrôler une production, un atelier ou encore leur système d’exploitation.

> Technologies numériques : de nouvelles potentialités pour accroître le lien entre les différents maillons des filières, du producteur au consommateurLe numérique offre de nouvelles possibilités pour créer de l’interaction entre différents acteurs. Cet atelier a vocation à présenter la diversité d’initiatives d’entreprises en la matière. Trois entreprises viendront témoigner des concepts numériques innovants qu’elles ont conçus pour favoriser les interactions entre producteurs et consommateurs, ou encore entre prescripteurs et consommateurs. Les intervenants présenteront le chemin qu’ils ont parcouru depuis l’idée du concept jusqu’à sa concrétisation avec une démonstration de leur concept.

> Blockchain : vers une révolution agro-alimentaire ? Nous entendons de plus en plus parler de la technologie blockchain, d’une révolution à venir dans plusieurs secteurs et particulièrement dans le secteur bancaire. Mais au-delà du « pic des espérances » du « cycle de Hype », qu’attendre réellement en productivité de cette technologie ? Est-elle applicable ou déjà appliquée à l’agriculture et l’agroalimentaire ? En répondant à des problématiques de sécurité, de traçabilité, de confiance tout au long de la chaîne d’approvisionnement, la blockchain peut-elle devenir un des leviers permettant de redéfinir un lien entre producteur et consommateur, plus direct, plus collaboratif et plus équitable ? Quelles sont les limites, les freins et les implications légales à l’utilisation de cette technologie ?

L'année dernière pour sa première édition, l'événement avait rassemblé 47 intervenants des secteurs agricole et numérique, répartis sur 3 tables rondes, 2 ateliers techniques, 5 "agri-pich" et 14 start-ups invitées. 600 personnes avaient répondu présent, dont le Ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll.

A propos de l’ESA...Par son implication dans la formation supérieure et la recherche appliquée dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’agro-non alimentaire, l'Esa se doit d’être particulièrement attentive et réactive. De nouveaux parcours pluridisciplinaires émergent, la formation tout au long de la vie est plus que jamais nécessaire au maintien des compétences. Et l’entrée en scène d’acteurs jusque-là absents de la sphère agricole fait émerger de nouveaux débats comme ceux auxquels nous sommes conviés à l’occasion de cette seconde édition d’#esaconnect. Plus d'info sur #esaconnect ici.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois