Au CFIA 2017, l'Usine agroalimentaire du futur prédictive

  • filiere_avicoles_3490_diaporama_0

La 21ème édition du CFIA a refermé ses portes jeudi dernier après avoir accueilli 20 063 visiteurs. Découvrez en avant-première du numéro du mois d'avril de Filières Avicoles les innovations présentées cette année.

Dans le hall 10, l'Usine Agroalimentaire du Futur s'est faite « prédictive » en 2017, une thématique des plus stratégiques pour le secteur de l'industrie. Ce rendez vous, organisé par BDI (Bretagne Développement Innovation) et Valorial en partenariat avec le Cfia depuis maintenant six ans, a eu pour objectif de mettre en avant quelques innovations technologiques qui s'inscrivent de plein pied dans la transformation digitale.Jean-Paul Simier, directeur des filières alimentaires à BDI, et Jean-Luc Perrot, directeur du pôle compétitivité de Valorial, ont ainsi présenté une plateforme agencée en quatre îlots, le premier concernant la gestion des flux et des commandes. Était notamment présente la société finistérienne Kheris et son logiciel d'organisation des filières agricoles et agroalimentaires Konnect. Celui-ci prend en compte l'ensemble des données qui concourent à l'approvisionnement de la production aussi bien dans les filières animales que végétales. En fonctionnement au sein de la société Doux, Florence Le Coz a expliqué comment il permettait à partir des besoins quantitatifs et qualitatifs exprimés par l'abattoir, d'anticiper et d'optimiser la production (planification des mises en place dans les élevages de reproducteurs et d'engraissement) de manière à approvisionner en continu l'abattoir.

Pastille rouge : ne pas consommerSur l'ilot « hygiène et sécurité alimentaire », la société Cryolog, implantée en Loire-Atlantique, a mis en avant ses pastilles Topcryo. À côté, Adria Développement (Finistère) a dévoilé le principe du logiciel de prévision des comportements microbiologiques Sym'Prévious, développé avec des partenaires industriels et des centres techniques. Le pôle maintenance bénéficie lui aussi des apports de l'intelligence artificielle comme en témoigne le projet porté par le consortium OET (robotique), EMA (mécanique), RF-Track (capteurs) et ACSystème (algorithme) , issu du programme Agretic. Ces différents partenaires, en alliant leur savoir-faire, ont réussi grâce à l'utilisation de capteurs, à connecter les objets et les algorithmes. Concrètement, des capteurs placés sur un robot préhenseur vont permettre de détecter deux types de défaut (vibration au niveau du bras préhenseur, fuite d'air augmentant le délai de fermeture).Au menu des présentations également : le robot collaboratif ou « corobot », équipé de deux bras et de sept axes (Lab-Sticc, Université de Bretagne sud), ou encore un modèle prédictif pour une cuisson optimisée (temps, énergie), développé par l'Université de Bretagne sud.

→ Ocène, Marel, Linco, Linde, Sealpac, Nactis Flavours, Ishida, Quaron, Bizerba, Flinn, Linx, etc. : retrouvez l'intégralité du compte-rendu du CFIA 2017 dans le prochain numéro de Filières Avicoles.

Plus d'infos et des vidéos en cliquant ici. Rendez-vous les 13, 14 et 15 mars pour l'édition 2018.

Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois