Alimentation animale : la production dépasse le milliard de tonnes métriques

Parue fin janvier, l’Enquête Mondiale Alltech 2017 sur l’Alimentation Animale estime le tonnage d’alimentation animale dans le monde à plus d’un milliard de tonnes métriques. Une première.

Cela représente une augmentation de 3,7% par rapport à l’an passé, soit une croissance de 19% depuis la première enquête établie en 2012, bien que le nombre d’usines de fabrication d’aliments ait baissé de 7%. Cette sixième enquête annuelle est la plus complète jamais réalisée puisqu’elle couvre 141 pays et plus de 30 000 usines de fabrication d’aliments.

Les résultats montrent que les États-Unis et la Chine sont en tête du classement, avec une production qui représente 1/3 de l’alimentation animale.

La croissance prédominante vient des secteurs de l’alimentation du bovin viande, du porc et de l’aquaculture, ainsi que de certains pays d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient.On sait désormais que les 30 premiers pays, classés par volume de production, représentent 82% des usines d’aliments dans le monde et produisent 86% de la production mondiale totale. Le top 10 des pays producteurs d’aliments en 2016, classés par importance de volume de production, étaient la Chine, les États-Unis, le Brésil, le Mexique, l’Espagne, l’Inde, la Russie, l’Allemagne, le Japon et la France. Ces pays comptent 56% des usines de fabrication d’aliments et représentent 60% de la production totale.Le secteur de la volaille représente 44% de la production mondiale totale d’alimentation animale, soit en légère baisse par rapport à l’année précédente.L'Europe menée par l'EspagneSi la Chine reste le plus grand producteur d’alimentation animale, avec 187,20 millions de tonnes métriques, l’Union Européenne a connu pour la première fois une croissance de son tonnage, menée par l’Espagne, avec 31,9 millions de tonnes produites en 2016 (+8%). En Allemagne, en France, en Turquie et aux Pays-Bas, les volumes ont diminué.L’Afrique a connu la croissance la plus rapide pour la cinquième année consécutive, avec plus de la moitié de ses pays en croissance. Le Nigeria, l’Algérie, la Tunisie, le Kenya et la Zambie ont tous vécu une croissance importante, au-dessus des 30%.

La production d’alimentation animale d’Amérique du Nord reste relativement fixe. Cette région reste leader, notamment dans la production pour le bovin viande et la dinde.

Enfin en Amérique Latine, le Brésil reste le leader de la production animale, mais le Mexique a connu la plus grande augmentation de son tonnage, qui représente à présent 20% de la production totale de l’Amérique Latine, bien que cela ne corresponde qu’à près de la moitié de la production brésilienne totale. Globalement, l’Amérique Latine propose des prix modérés, mais ceux du Brésil ont augmenté cette année. En comparaison aux États-Unis, les prix du Brésil sont 20% plus élevés pour le porc et 40% plus élevés pour la volaille.
Filières Avicoles - Formules d'abonnement

DE L'ÉLEVAGE À LA TRANSFORMATION DES VOLAILLES ET DES ŒUFS

● L'actualité forte et les données économiques de chaque filière
● De nombreux reportages en élevages et dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion

Profitez d'une offre découverte 3 mois