Viandes : Nathalie Loiseau veut une force d’inspection européenne

86

Suite à laffaire de viande polonaise frauduleuse, la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau a de nouveau réclamé la création d’une « force européenne d’inspection sanitaire » pour mieux protéger les consommateurs.

« Les Européens ont le droit de savoir ce qu’il y a dans leur assiette, la qualité de l’air qu’ils respirent et de l’eau qu’ils consomment. Parce que les produits circulent, il faut donner à l’Union européenne une responsabilité qu’elle n’a pas encore », a-t-elle déclaré, invitée sur la radio privée RTL.

« L’Europe doit faire des progrès, c’est la raison pour laquelle il faut une responsabilité européenne, mais ce sont les États qui ont refusé que l’Europe inspecte les abattoirs », a-t-elle insisté.

« Aujourd’hui il n’y a pas assez d’Europe : ce sont les autorités sanitaires nationales qui ont la responsabilité de lutter contre les fraudes », a-t-elle poursuivi, en rappelant le scandale des « lasagnes » au cheval en France en 2013 dont le procès est en cours.

« Ça arrive maintenant en Pologne, c’est une raison de plus pour vouloir une Europe plus efficace. Nous demandons une force d’inspection sanitaire ».

Les autorités françaises ont assuré samedi soir que la totalité des près de 800 kg de viande polonaise écoulés frauduleusement, sans avoir été contrôlée, dans le pays avaient été localisés. Une partie du stock a déjà été commercialisée, parfois mélangée à d’autres viandes.