Synthèse n°9 – La parvovirose

5152

Si les cas de parvoviroses aiguës responsables de fortes mortalités en élevage de canards de Barbarie sont devenus plus rares suite aux campagnes de vaccination consécutives de l’épizootie des années 90, cette pathologie reste cependant très courante sous sa forme chronique et peut être responsable d’une forte hétérogénéité des lots et donc d’un tri important en élevage ou de déclassements et saisies en abattoir.

Cet article a pour objet de faire le point sur la maladie, les bonnes pratiques préventives à avoir en élevage sur les plans sanitaire, technique et vaccinal, avec : un bon démarrage des canetons, et la limitation des causes de stress, favorisant une meilleure résistance en cas de passage viral, une vaccination rigoureuse et constante au cours des bandes, en respectant les spécificités d’utilisation différentes pour chaque vaccin, de bonnes conditions d’hygiène au cours de la vaccination et tout au long de la bande, un protocole de nettoyage et désinfection renforcé en cas de contamination lors de la bande précédente.

Sources : Laboratoires pharmaceutiques, cabinets vétérinaires, interprofession.

Sommaire

♦ Qu’est-ce que la parvovirose ? ♦ Les facteurs de risques les plus fréquents ♦ Les facteurs favorisant la persistance du virus ♦ Concernant la vaccination ♦ Plan de lutte  ♦

Vous souhaitez réagir ? Apporter des compléments d’information ? Partager votre expérience ? Donner vos conseils ? Ecrivez-nous à cgwinner@editionsduboisbaudry.fr. À bientôt…

Le contenu des synthèses est réservé aux abonnés à Filières Avicoles.

Entrez votre identifiant et votre mot de passe
pour découvrir la suite

ou

rendez-vous dans notre boutique
pour plus de renseignements
sur nos formules d’abonnement.