Sécurité sanitaire des aliments : vers une harmonisation européenne

58

Les organisations AIC, GMP + International, Ovocom Oqualim et QS ont convenu d’un protocole d’accord visant l’obtention d’une reconnaissance mutuelle totale entre ces systèmes. AIC, GMP+ International Ovocom et QS disposent depuis de nombreuses années de tels accords d’interchangeabilité. Le but final de ce mémorandum est d’obtenir un accord de reconnaissance mutuelle avec Oqualim à partir du 1er janvier 2018.

Les points importants sont, entre autres, l’acceptation des schémas de certification susmentionnés par les différents cahiers des charges pour la production primaire animale en Europe ainsi que l’équivalence des règles de certification. Si les conditions de base sont remplies, une période de transition de 2 ans débutera à partir du 1er janvier 2018. Duracette période, une reconnaissance temporaire sera d’application pour les entreprises qui satisferont à l’annexe Oqualim pour l’évaluation des fournisseurs. Entretemps, toutes les parties travailleront à un accord final. Cet accord contiendra des thèmes tels que l’harmonisation des exigences d’achat et l’application d’un système commun de gestion des incidents.