L’œuf de France sera aussi 2.0

217

Lancé le 1er septembre dernier, le label Œuf de France a déjà séduit 22 centres d’emballage et 42 sites de production. Afin de certifier que les animaux soient nés et élevés et France, les élevages éligibles doivent donc s’inscrire sur la base de données BD Avicole.

Depuis son lancement, la filière a déjà relevé une dynamique très soutenue sur ses différents segments avec 1718 éleveurs et 2 503 bâtiments inscrits au 2 novembre, mais aussi plus de 5 millions de mouvements de poussins d’un jour déjà déclarés.

Les éleveurs des DOM-TOM commencent également à s’inscrire. Face à se succès, le CNPO projette d’élaborer une charte en 2019 afin d’étendre son label Œufs de France aux produits transformés.