Les installations d’exploitants agricoles en légère baisse en 2016

150

Installation, reprise, superficie, le dernier rapport de la MSA dresse l’état des lieux des exploitations agricoles en France en 2016. Extraits en quelques chiffres.

Baisse du nombre d’installations

En 2016, le nombre d’installations d’exploitants agricoles (14 146) enregistre une baisse de 6,2 % après avoir augmenté de 16,8 % l’année précédente. Cette évolution est fortement influencée par le changement des modalités d’affiliation.

L’effectif des jeunes installés stable malgré tout

En 2016, l’effectif des jeunes chefs d’exploitation installés âgés de 40 ans et moins – ceux qui sont éligibles au dispositif d’aides à l’installation –, est de 9 246 personnes, un chiffre stable par rapport à 2015. Ces jeunes installés représentent 65,4 % des nouveaux installés en 2016.

Hausse des installations en Haute-Normandie et Corse

Au cours de l’année 2016, les installations présentent un caractère dynamique dans l’Essonne (+ 47,6 %), le Territoire de Belfort (+ 30,0 %), la Seine-Maritime (+ 28,7 %) et l’Ariège (+ 28,2 %). A contrario, le nombre d’installations chute dans le Val d’Oise (- 35,3 %), l’Indre (- 33,9 %), le Cher (- 27,3 %) et la Moselle (- 26,1 %).

À l’échelle régionale, la Corse (+ 10,5 %) et les Pays de la Loire (+ 4,8 %) sont les plus dynamiques. À l’inverse, les régions Grand Est (- 26,5 %) et Centre-Val de Loire (- 17,1 %) connaissent un net reflux des installations.

Les installations sous forme sociétaire majoritaires

Depuis 2005, l’installation sous forme sociétaire est devenue majoritaire chez les jeunes installés. Ainsi, en 2016, 56,6 % des jeunes ont choisi de s’établir en société, avec une prédilection croissante pour les EARL et les GAEC (respectivement 17,8 % et 27,8 % des installations).

Légère diminution de la superficie moyenne par jeune installé

En 2016, la superficie moyenne du jeune installé (40 ans et moins) diminue pour atteindre 35,9 hectares. La superficie moyenne par exploitation agricole s’élève à 64,4 hectares en 2016, en progression de + 0,9 % (63,9 hectares en 2015).

En 2016, la moitié des jeunes installés agricoles exploite une superficie (par installé) inférieure ou égale à 24 hectares, et un quart des installés exploite plus de 53 hectares chacun.

Diminution du taux de renouvellement des chefs d’exploitation

Le taux de renouvellement des exploitants agricoles atteint 3,0 % en 2016. Ce ratio est inférieur à celui de l’année précédente (3,2 %).

Les chefs d’exploitation, installés en 2010, sont à 80,1 % toujours exploitants agricoles en 2016.

Le taux de maintien est extrêmement élevé pour les jeunes (86,8 %). Il est significativement plus faible pour les installés de plus de 40 ans : 69,8 % pour les installés hors transfert et 61,5 % pour les installés suite à un transfert entre époux.

source : MSA