Les couvoirs Couvéo, St Marcellin et Josset et fils changent de main

805

En mai, BD France faisait l’acquisition du couvoir de Saint-Marcellin et de la société d’accouvage Josset et Fils. Début juin, ce sont les couvoirs Couvéo poussins et Couvéo canetons qui passaient aux mains de LDC.

Couvéo repris par LDC

L’aventure Couvéo, pôle accouvage né du rapprochement des coopératives Triskalia et UKL-Arrée, a pris fin au 1er juin, avec la cession des couvoirs Couvéo poussins (Le Sourn, 56) et Couvéo canetons (Pontchateau, 44) au groupe LDC.

Les difficultés rencontrées par le groupe Doux ces deux dernières années ont en effet fortement pénalisé l’activité de Couvéo poussins (750 000 poussins/semaine en 2016) contraignant les dirigeants du groupe coopératif à rechercher des solutions externes pour pérenniser l’activité des outils. Le couvoir poussins va ainsi intégrer la société Perrot, dirigée par Dominique Perrot, tandis que le couvoir canetons sera placé sous la responsabilité de Pascal Guyonvarch, également en charge du couvoir dinde Bétina.

St-Marcellin et Josset et fils repris par BD France

Après le couvoir Goasduff en septembre 2017, BD France, une filiale des groupes belge Belgabroed et danois DanHatch, reprenait en mai le couvoir de Saint-Marcellin en Isère et l’entreprise d’accouvage française, Couvoir Josset et fils. Cette dernière exploite deux couvoirs : Josset et Avi-Loire. BD France affirme souhaiter conserver le personnel des deux installations de production et annonce son intention de lancer un programme d’expansion et de modernisation dans un court délai.