Le Synalaf alerte sur un risque d’encombrement du marché des œufs bio

419

Entre 2014 et 2017, la production d’œufs bio a augmenté de 34 %, et de 7 % supplémentaires sur le premier semestre 2018 par rapport à la même période en 2017. Partant de ce constat, le Synalaf s’inquiète du risque de saturation du marché.

Si le secteur de l’oeuf de consommation n’est pas actuellement en surproduction, les nombreux projets de construction de bâtiments de pondeuses prévus dans les 18 prochains mois, risquerait d’engendrer un fort excédent de production.

« Il semble évident que le marché français ne pourra pas absorber cette augmentation conséquente d’œufs bio produits dans les mois à venir et cette menace de surproduction sera synonyme de perte importante de valeur pour l’ensemble de la filière française », alerte le Synalaf dans un communiqué.

Ajoutant qu’en volailles de chair, dont les mises en place sont en très nette augmentation depuis 2014, une situation similaire est également à craindre prochainement.